Retour page accueil ALEP

ASSOCIATION LAÏQUE

D'ÉDUCATION POPULAIRE

Retour page accueil ALEP


SOMMAIRE

Nos bulletins 9 à 28

ALEP Info n° 9 ALEP Info n° 10 ALEP Info n° 11 ALEP Info n° 12

ALEP Info n° 13 ALEP Info n° 16 ALEP Info n° 18 ALEP Info n°19

ALEP Info n°20 ALEP Info n°21 ALEP Info n°22 ALEP Info n°23

ALEP Info n°24 ALEP Info n°25 ALEP Info n°26 ALEP Info n°27

ALEP Info n°28 ALEP Info n°29

 

ALEP Info n° 9

Novembre 2003

Le mot du Président

Pour reprendre une expression bien connue je dirais qu'à l'ALEP nous n'avons pas de pétrole mais que nous avons des idées.
En ce moment nous pouvons même dire que les idées fourmillent, et qui pourrait s'en plaindre?
Il m'est d'autant plus agréable de faire ce constat que chaque activité, ancienne ou nouvelle, à son pilote, son comité de pilotage et son public. N'allez pas croire pour autant que nous refusons du monde. Chaque nouveau bénévole est reçu avec les égards auxquels il a droit. Il serait bien dommage que ces activités restent méconnues car elles sont toutes de grande qualité. C'est la raison pour laquelle nous allons, à partir de ce numéro, vous les présenter dans le détail.
Vous pourrez constater que nous essayons de proposer une diversité tant culturelle qu'artistique et physique afin que chacun et chacune puisse s'y reconnaître, s'y retrouver, s'y plaire.
Votre association est et sera ce que vous faites et ferez d'elle.
Je m'inscris résolument dans une politique de progrès et pour cela j'aimerais recueillir vos avis, vos idées, vos critiques...
N'hésitez pas à les faire connaître à la personne de votre choix, nous vous communiquerons désormais les coordonnées de chaque responsable de projet.
Permettez moi enfin avec un peu d'avance de vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année.

Jean Louis Feyfant

Une nouvelle activité

Après le cyclo- découverte, l'ALEP met en place une nouvelle activité: la Rando-découverte.
Marc Lavaud se propose de vous faire découvrir à chaque sortie le patrimoine d'un chef-lieu de canton des environs de Bergerac. Vous ne ferez pas 15 kms de marche à pied forcée mais une randonnée pédestre amicale d'environ 5 kms au cours de laquelle vous découvrirez avec lui un point de vue, un château, une grotte, une maison typée, une église, un lac, un vieil arbre vénérable, etc...
La première sortie est prévue pour le 23 novembre 2003 à EYMET, départ à 14 heures de la vieille gare, puis découverte des environs immédiats du bourg (pont roman, etc...)et de la partie principale de la bastide.
Cette activité est gratuite et ouverte à tous. Il faut prévoir des chaussures de marche, un sac à dos et des vêtements de pluie, en cas, ...

Votre contact est Marc LAVAUD Tél: 05 53 57 62 91 aux heures de repas.

FORUM des Associations

Les 20 et 21 septembre 2003 nous y avons partagé un stand avec les FRANCAS.
Ce partenariat nous a permis de voir un grand nombre de visiteurs et de mieux faire connaître notre association.
Responsable: Pierre TARDIEU tél: 05 53 57 34 71

L'ALEP et la peinture...

L'ALEP a organisé sa deuxième exposition d'été à la bibliothèque de Bergerac.
Cette année le peintre retenu était Jacques LALLE. Durant tout le mois d'août, il a présenté 24 toiles de sa production.
Cette manifestation a de nouveau connu un vif succès et vu défiler un grand nombre de visiteurs très intéressés, malgré la canicule...

Votre contact est Pierre TARDIEU au 05 53 57 34 71

Les Maîtres peignent...

Cette cinquième édition a lieu du 6 novembre au 17 décembre 2003 dans les locaux de la caisse d'Epargne Aquitaine-Nord, rue de la résistance à Bergerac.
7 peintres enseignants exposent 41 toiles et cette année l'invité est une invitée, parent d'élève qui présente également ses productions.
L' entrée est libre, gratuite et ouverte aux heures d'ouverture de notre partenaire.

Votre contact est Jacques TARDIEU au 05 53 57 50 76

Déambul'Art...

L'ALEP y participera comme elle l'a fait les années précédentes. Nous y reviendrons dans un prochain numéro.

Lire et faire lire...

C'est une opération qui a pour but de promouvoir le plaisir de la lecture et les liens entre générations. Elle est pilotée en Dordogne par la F.O.L et relayée en Bergeracois par l'ALEP.
Les intervenants, retraités bénévoles, aident les enfants dans cette découverte, dans le cadre du projet d'Ecole et hors temps scolaire.

La responsable est Luce FAGETTE au 05 53 07 68 77.

Retour sommaire

 

ALEP Info n° 10

Février 2004

Le mot du Président:

Voici qu'arrive comme chaque année le moment privilégié pour une association de réunir ses adhérents puis collégialement de faire le point, valider, contester, modifier, projeter, etc...
C'est ce que nous ferons le 10 mars prochain.
Notre association a connu une année riche en activités et en projets. Elle souffre néanmoins comme actuellement tout le milieu associatif d'un manque de disponibilité voire d'une démobilisation des citoyens que nous sommes.
Dans ce contexte nous pouvons dire que nous avons plutôt bien assumé le rôle que nous avions à tenir.
Nous vous proposerons de modifier le nombre des administrateurs afin de garder parmi nous les bonnes volontés, par exemple les enseignants qui partent à la retraite et intègrent le collège des non-enseignants. C'est une étape, il en faudra d'autres que vous nous aiderez à inventer.
Nous vous espérons nombreux pour cette rencontre annuelle. Votre présence sera la première des récompenses pour l'équipe que vous avez mise en place l'année dernière et qui est impatiente de vous retrouver et de solliciter votre appréciation.
Je vous donne donc rendez-vous le 10 mars.

Jean Louis Feyfant

Une nouvelle activité...La Rando-découverte.

Initiée par Marc Lavaud qui vous propose de découvrir, à pied mais pas à marche forcée, le patrimoine d'un chef-lieu de canton des environs de Bergerac Cette nouvelle activité est gratuite et ouverte à tous. Elle a débuté le 23 novembre 2003 par la visite d'Eymet et de quelques uns de ses joyaux parfois méconnus.
Dès à présent réservez la date du 7 mars 2004 pour une nouvelle sortie à Beaumont du Périgord.

Pour plus d'informations contactez Marc LAVAUD au 05 53 57 62 91 aux heures de repas.

Les Maîtres peignent ...

Cette cinquième édition a eu lieu du 6 novembre au 17 décembre 2003 dans les locaux de la Caisse d'Epargne Aquitaine Nord, rue de la Résistance, à Bergerac.
Nous y avons été à nouveau accueillis très chaleureusement et tenons à renouveler ici nos remerciements à notre partenaire.
Les toiles que les 7 peintres exposaient cette année ainsi que de leur invitée ont vu défiler un nombreux public très intéressé et ce dès le vernissage.

Contact: Jacques TARDIEU au 05 53 57 50 76

Découvrir la cyclo-découverte..

Un dimanche par trimestre, l'ALEP propose une sortie cyclo-découverte.
De quoi s'agit-il? D'une journée familiale où il n'est pas question d'exploit sportif - donc pas de contrôle antidopage - mais de convivialité et du plaisir de la balade en vélo allié à celui de la découverte du petit patrimoine local, souvent méconnu.
Ainsi au cours des précédentes sorties avons-nous déjà admiré la fontaine-lavoir de St Sulpice d'Eymet, l'ancienne tuilerie de Bouniagues, l'église de Flaugeac et les vestiges templiers, la motte féodale de Labattut, le cluzeau de Leymarie et d'autres sites liés à l'histoire locale.
Le parcours de 25 à 30 kms sur la journée - soit une moyenne de 5 km/h environ - ne présente pas de difficulté majeure; il est même permis de mettre pied à terre...
Un pique-nique pris en commun permet d'échanger impressions et commentaires sur l'intérêt des découvertes - guidées par un érudit local - et du paysage traversé.
Entièrement gratuite cette activité est ouverte à tous de 7 à 77 ans et plus.
Rendez-vous pour la prochaine sortie le dimanche 21 mars 2004.

L'animateur J.P. Fonmarty Tél: 05 53 24 97 80

Fête des Ecoles 2004 ...

Cette année nous réitérerons la formule d'une grande kermesse et de l'exposition des oeuvres réalisées par les élèves de toutes les écoles. Cette version 2004 sera néanmoins innovante par la formule du spectacle. Nous allons vous proposer d'admirer les classes chantantes, et d'apprécier le travail réalisé dans chaque école par les élèves et leurs maîtres tout au long de l'année.
Ils seront réunis pour la circonstance sur la pelouse du stade Gaston Simounet, accompagnés par des musiciens , et vous offriront un spectacle qui promet d'être grandiose.
Dès maintenant réservez la date du 19 juin 2004.

Déambul'art...

L'ALEP y participera comme elle l'a fait les années précédentes. Martine Morel nous représente dans cette préparation et assure l'organisation pour la partie qui nous concerne.

Vous pouvez la contacter au 05 53 63 34 73

Retour sommaire

ALEP Info n° 11

Juin 2004

Si l'on chantait ?

Depuis des années, à l'initiative des conseillers pédagogiques, le coeur (choeurs ?) de centaines de classes a battu au rythme des classes chantantes. L'idée? Comme toutes les idées importantes... simple!
Les conseillers pédagogiques écoutent des milliers de chants, choisissent un répertoire adapté aux élèves de nos classes, de la maternelle à la porte du collège, préparent un matériel important (partitions, bandes avec les chants, bandes-orchestre pour accompagner, matériel d'écoute en lien avec les chants) et le mettent à disposition des classes volontaires.
En fin d'année, les classes impliquées se retrouvent autour d'un vrai orchestre pour chanter ensemble. C'est tout, mais c'est tellement!
C'est l'occasion pour les collègues d'oser s'engager dans des pratiques musicales dont ils ne se sentent pas forcément capables seuls, c'est aussi l'occasion pour les élèves de chanter en classe, avec d'autres, de construire les éléments d'une culture commune... Bien plus que des détails!
La nouvelle organisation mise en place départementalement a restreint les temps de rencontre entre enfants et orchestre, a fait disparaître (dommage) les temps de regroupement au cours desquels les collègues pouvaient se familiariser avec ce matériel sous la conduite des conseillers pédagogiques...
Mais cependant, sur Bergerac, la dynamique impulsée par l'ALEP va nous permettre de vivre des temps très forts puisque les élèves de toutes les écoles sont cette année dans le projet! C'est le fruit de leur travail qui vous sera présenté le soir de la fête des Ecoles publiques, le 19 juin.

Jean Louis Lamaurelle

Si on s'la jouait fraternel?

A Bergerac aussi "on s'la joue fraternel" !
Répondant une nouvelle fois à l'initiative de la Ligue de l'Enseignement de la Dordogne, des écoliers bergeracois ont travaillé sur le thème du racisme dans le cadre de l'opération "Et si on s'la jouait fraternel?"
Cette année, il s'agissait de produire des petits textes recopiés ensuite sur des cartes postales fournies par la Ligue de l'Enseignement. Une illustration, une citation, un texte d'enfant... Il ne restait plus qu'à trouver un destinataire.
Les enfants ont donc chacun choisi une adresse au hasard dans l'annuaire de la Dordogne. Ils ont apporté un timbre et porté leur message à la poste.
A l'école Jean Moulin, c'est le 21 mars, journée mondiale contre le racisme que les délégués des élèves se sont rendus ensemble à la poste où ils ont été accueillis par le chef d'établissement.
Quelques semaines plus tard, plusieurs cartes revenaient à l'école après avoir transité par le siège de la Ligue de l'Enseignement: des destinataires sont en effet allés jusqu'au bout de la démarche en répondant aux enfants, l'un en apportant ses propres commentaires, d'autres adressant des encouragements, une mamie écrivant même un petit poème. A l'école Romain Rolland c'est un petit livre sur le racisme qui a été offert aux enfants.
Débats, productions d'écrits, arts visuels... C'est avec enthousiasme que les élèves ont participé à cette démarche citoyenne originale dans laquelle l'ALEP se retrouve parfaitement.

Déambul'art 2004

La nouvelle édition de Déambul'art vient de se dérouler sous le soleil et la convivialité...
21 classes y ont participé. Elles sont issues de 6 écoles publiques maternelles et élémentaires de Bergerac.
Lecture, écriture, mathématiques, histoire, géographie, sciences, éducation physique, etc... sont enseignées dans nos écoles mais on y pratique aussi des activités artistiques telles que chant, théâtre, dessin, peinture, sculpture. Le Déambul'art est l'occasion de découvrir des productions d'enfants qui côtoient, ce jour-là, des oeuvres d'artistes reconnus.
Créativité, imagination, appropriation d'une technique, apparaissent dans ces oeuvres enfantines. Chaque classe voire chaque école a travaillé par rapport à un projet: approche d'une oeuvre, de la démarche d'un artiste, aboutissement d'un travail sur la légende du "Coulobre" de Bergerac, choisir, manipuler et combiner différents matériaux, supports, outils traceurs. Ces oeuvres s'articulent parfois autour de la visite d'un musée ou d'une exposition qui a su favoriser la créativité des enfants. Elles les amènent à affiner leur regard sur tout ce qui les entoure.
On ne peut qu'espérer que cette exposition se poursuive dans le même esprit afin que grands et petits puissent continuer à admirer, s'interroger et commenter d'authentiques oeuvres enfantines.

Retour sommaire

ALEP Info n° 12

Novembre 2004

Si l'on chantait?

Tout un programme n'est-ce pas?
C'était celui de la fête des écoles publiques de Bergerac en ce 19 juin 2004. Et quel programme!
Tous ces enfants nous ont enchanté. Ils ont fait vibrer pendant 1h 30 les tribunes du stade Gaston Simounet.
Ces chœurs clôturaient une journée de fête que nos chanteurs ont savouré jusqu'à plus soif tant la kermesse fut fréquentée et qu'ils eurent du mal à la quitter.
Cette formule innovante nous a tous conquis.
La cerise sur le gâteau c'est que le sonorisateur a fait diverses prises de son et doit nous les restituer sous forme de CD que nous pourrions vous proposer afin de conserver ce moment unique et privilégié.
A retenir pour l'année prochaine? Pourquoi pas en attendant de trouver une autre idée aussi lumineuse.
Des idées! l'ALEP n'en manque pas mais les meneurs nous font quel peu défaut pour les réaliser, il faut bien le dire. A bon entendeur...
Vous trouverez dans ce bulletin le détail des activités que nous reconduisons cette année. Il en est une qui n'y figure pas encore mais qui est en gestation, c'est une manifestation à l'occasion de l'anniversaire de la loi de 1905 sur la Laïcité. Exposition, débat public contradictoire, conférence, nous n'avons pas encore arrêté notre choix mais nous avons pris des contacts. Vos avis nous intéressent et nous serons ravis de les entendre.

La fête... en quelques mots

L'ALEP cherchait à donner un souffle nouveau à ce qui est bien reconnu comme notre activité principale, la fête des Écoles Publiques de Bergerac.
Une idée à germer il y a maintenant un an. S'appuyer sur le travail fait en classe tout au long de l'année scolaire dans le cadre des classes chantantes.
Avec le soutien du conseiller pédagogique et la participation unanime de toutes les Écoles, les répertoires ont été retenus et travaillés sous la coordination d'enseignants également impliqués dans l'ALEP.
Seulement 2 répétitions générales communes et ce fut la première au stade Gaston Simounet qui a vibré et applaudi 1h 30 de spectacle. Ces 3 chœurs imposants qui ont pu compter jusqu'à 600 élèves ont su charmer, au rythme des chansons et des baguettes de leurs enseignants, un public rapidement conquis.
N'oublions pas la kermesse qui proposait de très nombreux stands tenus par toutes les écoles Les enfants étaient tellement captivés par ces activités que nous avons dû retarder le début des chants, mais n'est-ce pas agréable de les voir profiter aussi pleinement de leur fête?
L'exposition permanente des productions artistiques des élèves et les prestations des nombreuses associations venues faire connaître leurs disciplines respectives ont également captivé leur attention.
Les réjouissances n'auraient pas été complètes si les meilleurs coureurs de relais n'avaient pu s'affronter et rafler les magnifiques coupes qu'ils n'étaient pas peu fiers de rapporter dans leurs écoles.
Pour être plus terre à terre, ce succès s'est traduit par un excellent résultat financier qui sera comme à l'habitude reversé aux élèves des Écoles Publiques de Bergerac dans le cadre de notre "projet culturel".
Le conseil d'administration a voté une participation de 4;00 € par enfant pour lui permettre d'assister à un spectacle dans son école ou dans un lieu culturel choisi par l'école.
Nous réfléchissons à la prochaine édition et il semble que nous allions vers une reconduction de la formule mais nous sollicitons votre concours pour l'avenir afin de trouver d'autres idées.

Les activités de la saison

Dimanche 24 octobre 2004: RANDO Découverte autour de Villamblard (sources, château, point de vue) d'environ 5 kms de balade. Départ à 14h 30. (Contact: Marc LAVAUD: 05 53 57 62 91 H.R.

Dimanche 14 novembre 2004: RANDO Découverte de FLaugeac vers Bridoire puis Singleyrac et retour à Flaugeac. Environ 15 kms de découverte du patrimoine bergeracois. Départ à 10H de l'église de Flaugeac avec le casse-croûte. (Contact Marc LAVAUD)

Dimanche 21 novembre 2004: CYCLO Découverte de Prigonrieux à Prigonrieux en passant par La Force, Lunas, Peymilou. 25 à 30 kms de balade familiale à la découverte du chemin de la Batellerie, du château du Duc de La Force, etc... (Contact: Jean Pierre FONMARTY: 05 53 24 97 80)

Du 18 novembre au 15 décembre 2004: Exposition "Des Maîtres peignent" à la Caisse d'Epargne, 22 rue de la Résistance qui accueillera à nouveau les toiles des 9 artistes qui participent à cette exposition. Le vernissage aura lieu le jeudi 18 novembre à 18h 30. (Contact: Jacques TARDIEU: 05 53 57 50 76)

Mai 2005: Déambul'Art. L'ALEP participera à nouveau et organisera la présentation d'œuvres d'enfants des Écoles participantes. (Contact Martine MOREL: 05 53 63 34 73)

25 Juin 2005: Fête des Écoles Publiques

Juillet 2005: Exposition d'été tenue par un nouveau peintre qui exposera ses toiles à la Bibliothèque municipale.

EMPLACEMENT RESERVE

L'ALEP a décidé d'ouvrir son bulletin aux écoles qui souhaitent promouvoir leurs activités, leurs innovations, etc...Les articles sont à faire parvenir à l'ALEP par courrier ou par mail.

ADHESIONS

N'oubliez pas de renouveler votre adhésion si ce n'est pas encore fait. L'ALEP a besoin de votre soutien et cette année la Ligue de l'Enseignement de la Dordogne a modifié sa procédure d'envoi des cartes. Pour faciliter notre travail nous aimerions pouvoir les enregistrer au plus tôt, en tous cas avant la fin de l'année.

Pensez au challenge lancé lors de la dernière assemblée générale: "un adhérent ancien = un nouveau adhérent lors de la prochaine A.G


Retour sommaire

ALEP Info n° 13

Fevrier 2005

Le mot du Président

Quoi de plus extraordinaire pour une association qu'une Assemblée Générale affublée du qualificatif d'ordinaire ? Bien que toutes semblables, elles sont pourtant différentes, elles se suivent et se ressemblent sans être identiques.
Cette échéance se présente donc à nous une nouvelle fois et nous allons avoir des choses à nous raconter: des excellentes et des moins bonnes.
Au hit parade des satisfactions de l'année écoulée nous trouvons la nouvelle formule de la fête des Écoles et pour plagier quelqu'un que nous aimons tous je dirais que les chœurs ont conquis les cœurs.
Nous étions un peu soucieux à la mise en route car nous partions dans l'inconnu d'un vaste chantier, et quel chantier ! Faire chanter trois groupes de 600 enfants sur un stade et devant leurs parents ne semblait pas une mince affaire.
Mais le succès extraordinaire que nous avons connu nous a bien vite fait oublier tous les tracas habituels d'une telle manifestation auxquels s'étaient greffées de nouvelles contraintes réglementaires.
Cette réussite associée à celle de la tombola se traduit par un résultat financier copieux qui nous permet de porter cette année à 4 € notre participation aux spectacles offerts aux élèves de nos Écoles publiques.
Nous n'avons pas créé de nouvelle manifestation mais consolidé les existantes comme vous vous en rendrez compte au fil de ce nouveau bulletin et des suivants. Les expositions de peinture ainsi que le Déambul'art, les cyclo et les rando-découvertes complètent toujours notre fonds de commerce. Leur succès va grandissant de façon variable selon l'activité concernée. La cyclo, plus ancienne, fait le plein à chaque expédition.
Au rayon des regrets se trouve toujours notre salon du livre qui est toujours en sommeil faute de partenariat, mais pour lequel nous gardons l'espoir car nous avons un pilote.
Au rayon tristesse, la catastrophe survenue en Asie. L'ALEP a apporté sa modeste contribution à travers une subvention versée à l'association " Solidarité Laïque ".
Au rayon projets nous avons décidé de célébrer le centenaire de la loi de 1905 sur la laïcité en proposant une exposition de tableaux thématiques, à la bibliothèque, en septembre. Nous préparons également pour ce même mois, une conférence débat avec des personnalités du monde politique et de la société civile qui viendront s'exprimer et débattre sur ce sujet.
Comme vous le voyez, nous continuons notre bonhomme de chemin et il nous serait agréable que vous veniez vous y associer dès le 16 mars.
Je vous y donne rendez-vous.

Jean Louis Feyfant

CYCLO-DECOUVERTE

Depuis deux ans l'ALEP propose la cyclo-découverte, activité s'adressant aussi bien aux adultes qu'aux enfants.
Celle-ci a pour but d'allier le plaisir de la promenade familiale en vélo à la découverte du petit patrimoine dans une ambiance très conviviale.
Les sorties ( quatre par an ) sur une boucle d'environ 25 kms, conduisent les cyclo-découvreurs à la rencontre de l'histoire locale, cela grâce à Guy Lafon, notre "Monsieur culture", accompagnateur de chaque sortie qu'il agrémente de ses commentaires sur la petite et la grande histoire des sites rencontrés.
Ainsi la première sortie d'automne a mené le groupe dans la région de Montclard et Beauregard et Bassac.
A Montclard ce fut l'évocation du château, bâti au XI ème siècle, la halle séculaire, témoignages de la vie intense qu'a connu autrefois ce petit village si paisible aujourd'hui. Évocation aussi de Geoffroy d'Estissac, père abbé et évêque de l'abbaye de Maillezais (Vendée) dont une partie de la famille était périgordine. Avec son ami François Rabelais ils furent souvent les hôtes du château.
Quelques coups de pédales conduisirent les randonneurs à Clermont de Beauregard où il ne subsiste que des vestiges de la forteresse élevée au XIII ème siècle qui connut une histoire agitée au cours de la guerre de Cent Ans et celles de Religions. A cela s'ajoutant des problèmes familiaux de succession, il ne reste plus de l'orgueilleuse citadelle qu'une madone de pierre à 22 m de hauteur sur une ancienne tour à encorbellement.
Face à Clermont le château de la Gaubertie a connu lui aussi les vicissitudes de l'histoire moyenâgeuse avant de devenir au XVI ème siècle une agréable demeure grâce aux châtelains de Clermont. A retenir parmi les propriétaires successifs le nom de J.François Raymond dit "le chevalier du Pavillon" qui ayant fait carrière dans la marine y fut l'inventeur des signaux maritimes. Ce château appartient aujourd'hui encore à la famille Du Cheyron du Pavillon.
Et ce fut la halte pour le pique-nique en commun près de la halle de Beauregard et Bassac. En guise d'apéritif Monsieur Lafon évoqua l'histoire de cette bastide inachevée fondée en 1268 par Édouard d'Angleterre sans oublier Pierre de Beleyme, l'enfant du pays, devenu géographe du roi qui accomplira à l'époque (XVII ème siècle) un travail de cartographie remarquable , connu sous le nom de " cartes de Beleyme ". Tout le monde remonta en selle pour se diriger vers Engunaud, jadis village déserté à la suite de la Grande Guerre et de l'exode rural et maintenant restauré à l'image d'un village ancien.
Après la traversée de St Martin des Combes toute la troupe se retrouva pour la dernière étape dans le hameau de St Georges, plus exactement auprès de l'église romane connue pour le pèlerinage dédié à Sainte Rita, patronne des causes désespérées. Elle naquit en 1381 à Rocaporena près de Cascia en Italie et dès sa naissance des phénomènes surnaturels se manifestèrent et l'accompagnèrent toute sa vie. Mariée à un mari brutal et athée elle parviendra à le convertir. Après la mort de celui-ci et la perte de ses deux enfants, elle entrera au couvent des Augustines de Gascia. Elle sera canonisée en 1900. Tout le long de l'année, la petite église de St Georges voit passer de nombreux croyants venant lui adresser des suppliques pour des causes plus ou moins désespérées…
Est-ce avec l'aide de Ste Rita ? en tout cas les cyclo-randonneurs achevèrent sans problème leur petit périple en se donnant rendez-vous pour les prochaines cyclo-découvertes. :
- la région de La Force pour la deuxième sortie d'automne
- le canal de Lalinde, Mauzac , Cause de Clérans, Tuilières pour la sortie de printemps
- la région de Molières, St Avit Seigneur, Cadouin pour celle d'été

J.P. Fonmarty 05.53.24.97.80

 

Rando découverte du 24/10/04 à Villamblard (24)

Une quinzaine de randonneurs du dimanche ont découvert Villamblard sous un beau soleil automnal.
Villamblard est sise au cœur de la " Vallée des Roys " souvenir d'un passé prestigieux qui vit passer Clovis, Pépin le Bref, Charlemagne, Saint Louis, Louis XIV en route pour l'Espagne puis, en 1808, Napoléon 1er se rendant en Espagne pour sa malheureuse expédition.
Il ne reste rien de cette vitalité seulement quelques vestiges du passé : les ruines du Château Barrière et la Halle du XVI ème siècle entièrement rénovée.
Du Château Barrière, architecture du XII ème siècle, il ne subsiste que les vestiges d'une des quatre tours avec créneaux et mâchicoulis et les empreintes visibles de coquilles attestant du passage des pèlerins vers St Jacques de Compostelle. Un intéressant portail et des fenêtres à meneaux datent du XV ème siècle.
Ancienne cité lacustre, on y trouve une profusion de sources, de lavoirs en parfait état de conservation avec selles à laver taillées dans la masse pierreuse.
La rue principale est bordée par de très belles maisons à façades ouvragées.
Le village possède la première piscine construite dans le département en 1947 par des prisonniers allemands. La randonnée s'est achevée par le surplomb du village qui offre un magnifique panorama.

Contact Marc Lavaud
05 53 57 62 91

Le tsunami
Cette catastrophe ne laisse personne indifférent, surtout pas les enfants comme en témoigne ce dessin réalisé en maternelle.


L'ALEP a apporté sa modeste contribution en versant une subvention de 150,00 € à l'association: Solidarité Laïque 22, rue Corvisart 75013 Paris ".

Éducation et Culture…

Si les élèves des écoles publiques de Bergerac ont su nous faire vibrer aux sons de leurs chants lors de la dernière Fête des Écoles voici venu, pour eux, le temps de la récompense avec leur participation gratuite à un spectacle qui sera différent selon leur âge et leur école.
Au cours du premier trimestre 2004/2005, " Bougarabou, l'arbre tambour " a conté l'histoire agitée du peuple africain au son des nombreux instruments à percussion. C'était l'invitation au voyage et à la découverte pour les élèves de Jean Moulin, de Romain Rolland, de l'Alba et quelques uns d'Edmond Rostand et du Pont Roux.
L'école maternelle Pauline Kergomard a reçu " P'tit Rhino et ses petits bobos " et celle d'Edmond Rostand a suivi " Les aventures de Mr Luthier ".
Au cours des prochains trimestres, ce seront d'autres spectacles, à savoir :
" Le petit bal perdu " pour Le Taillis (88), E. Rostand (20) et Pont Roux (42),
" Marmara, carnets d'Orient " pour Naillac (42), Bout des Vergnes (65), Les Vaures (72),
" Le médecin malgré lui " pour Les Vaures (82)
" Pas moi " pour La Moulette (61),
Pendant toute une journée, " La vallée, 100 voix des fleurs " accueillera certains de nos élèves au mois de Mai (maternelles ou primaires)
Enfin, des spectacles se tiendront dans leurs propres écoles pour les enfants restants.
Tout un programme culturel mis sur pied par le Centre Culturel de Bergerac, la Ligue de l'Enseignement ou les écoles elles-mêmes afin que chacun de nos écoliers se laisse emporter par la magie du spectacle vers le rêve, le merveilleux, l'imaginaire, la poésie, le voyage.

Michel Béchadergue 05.53.57.95.67

Expositions de peintures

" Les Maîtres peignent "
Celle-ci s'est tenue pour la sixième fois dans les locaux de la Caisse d'Épargne, rue de la Résistance à Bergerac, du 17 novembre au 15 décembre. Neuf peintres exposaient trente deux toiles et deux sculptures. Une invitée complétait comme de coutume la galerie.
Comme nous y avons été habitués depuis toujours, nos hôtes nous ont réservé un accueil extrêmement chaleureux, encore une fois merci à eux pour ce partenariat privilégié.

"Exposition d'été "
Elle a eu lieu du 01 au 27 juillet à la bibliothèque municipale et cette année c'est Annie Rebeyrol qui présentait vingt tableaux magnifiques, pastels et peinture à l'huile, (ci-contre)..

Prochaine exposition d'été à la bibliothèque municipale : du 07 au 29 juillet 2005

Jacques Tardieu 05 53 57 50 76

Retour sommaire

ALEP Info n° 16

Fevrier 2006

Le mot du Président

Chers amis,

Une assemblée générale c'est non seulement statutaire mais c'est aussi la preuve qu'une association est bien vivante et ne cache rien à ses adhérents ni au reste du monde.
Cette année encore je pense que nous avons réalisé plein de belles choses et nous en sommes fiers. Le plus beau remerciement que vous puissiez nous adresser serait votre présence. Nous ne sommes pas très exigeants mais un peu de reconnaissance nous ferait du bien. Il serait bien surprenant que vous ne puissiez pas vous rendre libre pour cette occasion et venir entendre des choses intéressantes au nombre de toutes celles qui seront dites ce soir. Je vous remercie au nom de tous ceux qui ont donné de leur temps durant cette année.

Le Président
Jean Louis Feyfant

NOS ACTIVITES

" Promouvoir et développer les activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs en direction des enfants, des jeunes et des adultes, dans le respect des principes de laïcité " tels sont les principes qui ont guidé nos actes lors de la création de l'ALEP et qui inspirent toujours notre action aujourd'hui lorsque nous initions des actions en direction des enfants et des adultes.
Fête des Ecoles et Projet Culturel sont indissociables, les bénéfices découlant de la première permettant de financer le second.
Le 25 juin, après la traditionnelle kermesse proposant de nombreux stands de jeux tenus par les Ecoles et des animations gratuites proposées par des associations locales, les élèves des Ecoles Publiques ont à nouveau occupé la scène en soirée. Trois chorales se sont succédées, soit plus de mille élèves de maternelle, cycle deux et cycle trois, pour interpréter avec bonheur et enthousiasme un répertoire issu de celui des "Classes chantantes". N'oublions pas également l'exposition de travaux d'élèves, et la tombola, en mars, source de revenu essentielle. Cette manifestation fut globalement un succès, ce qui permet de financer le projet culturel décrit dans l'article précédent.
Les élèves des Ecoles deviennent artistes et exposent leurs réalisations dans le cadre de "Les artistes à ciel ouvert". C'était le 15 mai et l'occasion pour une vingtaine de classes de présenter le travail de leurs élèves montrant l'appropriation de techniques, de matériaux, de supports, d'outils variés et originaux.
Une reproduction d'œuvre d'art a récompensé chaque classe participante.
D'autres actions variées permettent de toucher les adultes.
Deux expositions de peintures sont l'occasion, pour nos artistes locaux de montrer l'étendue de leur art.La première, à la Bibliothèque municipale, fut consacrée, du 7 au 29 juillet, à Annie Leygue. La seconde, "Des Maîtres Peignent" a rassemblé pour la septième année consécutive, dans les locaux de la Caisse d'Epargne, du 16 novembre au 14 décembre, les œuvres de 9 peintres : J Chèze, S Gaillard, G Gall, A Gouyou, F Lepaintre, A Leygue, A Rebeyrol, J Lallé et J Tardieu.
La découverte du patrimoine local se fait à travers les cyclos-découvertes lors de sorties d'une trentaine de kilomètres avec pique-nique, dans une ambiance conviviale, et grâce aux commentaires passionnés de Guy Lafon (le 8 mai : Molières, le 13 mars : Tuilières, Mauzac, Ste Colombne, Cause de Clérans, le 6 novembre la région de Villamblard), et les randos-découvertes, à partir de circuits faciles de 5 à 10 km (Issigeac le 13 février, Sainte Alvère le 22 mai, Flaugeac, Bridoire, Singleyrac le 12 juin, Mouleydier-Tuilières le 9 octobre).
Le Centenaire de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat fut l'occasion de fêter cet anniversaire par un débat, organisé salle de l'Orangerie, le 23 septembre qui a vu intervenir et débattre M Garrigue, député-maire, M Espa?ol, conseiller régional et M Tarlé, inspecteur honoraire de l'Education Nationale et la découverte de l'exposition de la Ligue de l'Enseignement intitulée "Histoire et actualité de la Laïcité" du 17 au 30 septembre 2005, à la Bibliothèque Municipale.
Ce fut aussi l'occasion pour l'ALEP d'offrir à chaque école, pour sa BCD, quelques livres sur ce sujet.
Ces actions s'inscrivent dans un souci d'insertion dans le tissu local et de partenariat avec la Municipalité, les Ecoles, la Ligue de l'Enseignement, la Caisse d'Epargne, les associations sportives et culturelles locales participant à la fête des Ecoles comme le montrait notre stand du Forum des Associations, les 24 et 25 septembre, à travers un diaporama inédit de l'ensemble de nos activités.
Tout cela ne pourrait avoir lieu sans l'investissement des responsables d'activités : JL Lamaurelle et F Wolters (Fête des Ecoles) M Béchadergue (projet culturel) M Morel (artistes à ciel ouvert) JP Fonmarty (cyclos-découvertes) M Lavaud (randos) P Tardieu (Forum des Associations) J Tardieu (expos de peintures) JP Fonmarty et M Lavaud (laïcité).
Cette année, en 2006, une nouvelle activité est venue s'ajouter aux précédentes : une séance hebdomadaire de conversation anglaise, dans nos locaux, chaque jeudi de 18 à 19h, menée par Pascale Bizet.

Christian Langlais


EDUCATION et CULTURE

Au cours de l'année scolaire 2004/2005, les élèves des Ecoles publiques de Bergerac ont pu profiter de spectacles réglés avec les bénéfices dégagés par la Fête 2004. ( 95% sont réservés pour cela )

Pour les Maternelles :
Les p'tits bobos de p'tit RHINO : P. Kergomard
Les aventures de M. Luthier : Ed. Rostand
Eloi et le chamois : Pont Roux, Gambetta et Alba
Pas moi : La Moulette
La vallée 100 voix des fleurs : Naillac , S. Lacore
La marchande de mots : Bout des Vergnes .

Pour les Elémentaires et primaires :
Bougarabou, l'arbre tambour : Alba, Ed. Rostand, Pont Roux, R. Rolland, J. Moulin
Le petit bal perdu : Naillac
Marmara : Naillac, Les Vaures, Bout des Vergnes et Pont Roux
Le médecin malgré lui : Pont Roux, Les Vaures et Bout des Vergnes.
Séance de cinéma : A. Malraux
Visite moulin de Couze : Ed Rostand

Ce sont ainsi 1 992 élèves qui ont profité de ces sorties qui au Centre Culturel, qui dans la Vallée de l'Isle, qui encore à l'école pour les plus jeunes. Chaque classe a pu choisir le spectacle qui lui convenait selon son projet pédagogique ou son intérêt momentané.
Une somme de 7 560 € a été utilisée pour un coût moyen de 3,80 € par élève.
De même avec les résultats de la Fête 2005, certaines écoles ont déjà entamé leur saison 2005/2006, saison qui se poursuivra jusqu'en juin 2006.
Cette démarche vers la culture apportée aux élèves de nos écoles est un des principaux buts de l'ALEP. C'est pourquoi, outre tout son côté convivial par ses rencontres et sa restauration, récréatif par sa kermesse et artistique, joyeux et souvent émouvant par ses chorales, la Fête des Ecoles Publiques du 24 juin 2006 sera une fois encore très importante pour nos élèves.
Nous espérons beaucoup vous y retrouver !

Michel Béchadergue

Retour sommaire

ALEP Info n° 18

Novembre 2006

Le mot du Président

En avant...
C'est reparti pour une nouvelle année scolaire et donc pour une nouvelle saison ALEP.
En France nous avons coutume de dire que tout doit finir par des chansons. Pour satisfaire à cette tradition c'est ainsi que nous avons terminé la précédente.
L'apothéose était attendue le 24 juin et elle fut au rendez-vous.
Une fois de plus nos choristes ont enchanté et fait vibrer tout un stade en présentant les chants travaillés pendant l'année scolaire.
Tous les acteurs de cette journée, formidable vitrine pour notre Ecole Publique, méritent un grand bravo et un grand merci pour le travail d'équipe considérable qu'ils ont fourni.
La formule actuelle semble tenir à nouveau la rampe pour la prochaine édition, avec toutefois des aménagements suggérés par certains. Nous allons en tenir compte en essayant d'intégrer le plus possible de nouveautés.
Aujourd'hui la version définitive n'est pas connue mais l'entrain qui préside à son élaboration laisse augurer d'un bon millésime.
J'espère que Françoise Lepaintre ne m'en voudra pas trop de faire passer la fête et les enfants avant elle. Je dois en fait rendre à César ce qui lui appartient et dire que c'est elle qui a tiré le rideau sur la saison avec son exposition de peintures à la bibliothèque de Bergerac du 28 juin au 19 juillet.
C'est donc reparti pour nous et à ce jour nous vous proposons à nouveau toutes nos activités connues, les plus proches étant citées à l'intérieur de ce bulletin.
Nous envisageons d'en mettre une nouvelle sur pied, sans jeu de mots, car il s'agira de randonnées pédestres pour les plus sportifs.
Dès que nous serons au point nous ne manquerons pas de vous en avertir.
Vous le voyez nous avons bien l'intention de tenir notre place dans un contexte associatif pourtant assez morose. Mais notre moral est en béton.
Allez, haut les " chœurs " et bonne saison à tous.
Jean Louis Feyfant

CYCLO-DECOUVERTE

Le 1er octobre 2006, emmenés par Jean-Pierre Fonmarty, une quinzaine de cyclistes de 7 à 82 ans, se sont retrouvés au Fleix. Après la traversée du pont, nous sommes allés à St Avit St Nazaire ( petit coup d'œil à la mairie ), puis passés au milieu de vergers (avec dégustation " sauvage ") et à Gardonne. De là, nous sommes repartis faire une boucle sur les coteaux de La Ferrière avant de revenir sur Gardonne.
Après le pique-nique sur les bords de la Dordogne, retour vers Le Fleix en passant par St Pierre d'Eyraud.
Notre guide, Mr Lafont, au cours du parcours, nous a sensibilisés sur l'avenir du petit ruisseau de l'Eyraud, apparemment condamné à disparaître…
Au retour, quelques explications sur les anciennes fonderies de canons du Fleix. Embarqués sur des gabares, les canons étaient testés au champ de tir de Libourne et rapportés au Fleix pour y être refondus s'ils étaient inutilisables. D'où la présence de nombreux canons dans le bourg du Fleix.
En fin de journée, tout le monde est reparti, ravi de cette sortie découverte !
Liliane Fagette


EXPOSITIONS " Des maîtres peignent "

L'exposition de peintures aura lieu dans les locaux de la Caisse d'Epargne, rue de la Résistance, du 23 novembre au 20 décembre 2006. Elle présentera cette année les oeuvres de dix peintres amateurs locaux : Christian Barthélémy, Simon Buron, Janie Chèze, Simone Gaillard, Gisèle Gall, Jacques Lallé, Françoise Lepaintre, Marie-Claude Maurillon, Annie Rebeyrol et Jacques Tardieu.
Les enseignants et tous les adhérents de l'ALEP sont bien entendu invités au vernissage accompagné d'un vin d'honneur qui aura lieu le vendredi 24 novembre à 18h30.
Jacques Tardieu
Nous avons également pu admirer les toiles de Françoise Lepaintre durant " l'Exposition d'Eté ", à la Bibliothèque Municipale de Bergerac, du 29 juin au 19 juillet dernier.

RANDO-DECOUVERTE

Le 25 mai dernier, une randonnée pédestre longue de 12 km ( 3 ou 4 heures de marche ) nous a menés de Pardaillan à Soumensac à 20 km au sud-ouest de Bergerac.
Nous étions une petite dizaine.
Nous sommes partis vers 14h30 de St Front de Duras où nous avons laissé les voitures. Le temps était moyen mais très bien pour la marche. Nous avons voulu découvrir les fouilles paléontologiques de Soumaille ; mais en réalité elles se trouvent dans le proche vallon : propriété privée de Hollandais, nous avons abandonné !
Plus loin, après la D 442, on aperçoit la tour de Pardaillan. En prenant un chemin à gauche on monte au château fort ( qui appartint aux Ségur puis aux Escoda de Boisse ) pour découvrir des ruines intéressantes : donjon, enceinte, place d'armes ).
Après le Vieux-Bourg, nous découvrons le petit bourg de Pardaillan, son église (de la fin du gothique), son curieux monument aux morts et surtout la plaque dédiée à Marguerite Duras.
Nous traversons la belle forêt du Marsalou pour apercevoir sur son coteau l'église de Soumensac. Une terrible côte nous attend pour arriver au bourg mais la récompense est là : une formidable vue à 180° vers le sud. En faisant le tour des remparts on peut voir un divin petit lavoir et le musée de l'outil.
Marc Lavaud

RANDO-PEDESTRE

Une nouvelle activité va se mettre en place au sein de l'ALEP pour compléter la rando-découverte : des randonnées pédestres d'une dizaine de kilomètres dans les environs de Bergerac .Nous souhaitons programmer ces sorties régulièrement ( une tous les 2 mois ? ) et aimerions avoir l'avis des personnes intéressées quant au choix de la demi-journée consacrée à cette activité :
- le mardi après-midi ?
- le samedi après-midi ?
- le dimanche : matin ou après-midi ?
Merci de nous indiquer votre choix, soit par mail à l'ALEP, soit en contactant Martine Morel au 05-53-63-34-73.
La demi-journée la plus plébiscitée sera choisie.
A bientôt sur les sentiers de Dordogne !
Martine Morel


Achat de matériel ...

Lors d'un Conseil d'Administration, l'ALEP a décidé d'acheter des panneaux d'exposition qui seront mis à la disposition des écoles qui le souhaiteront.
Ce matériel, composé de 2 séries de 5 panneaux sur pieds, pour un montant de 2 200 €, est entreposé à l'école élémentaire Edmond Rostand, en attendant que la demande de prêt soit mise en ligne sur le site de l'ALEP.

FETE DES ECOLES 2006

Le 24 juin 2006, les écoles publiques maternelles et élémentaires de la Ville de Bergerac se sont retrouvées sur le site du stade Gaston Simounet.
La kermesse a ouvert ses portes à 16 h et tous les enfants ont pu jouer à la pêche à la ligne, au lapinodrome, au jeu de massacre, et bien d'autres encore jusqu'à 19 h30.

A 18 h ont eu lieu les relais du cycle 3, aboutissement d'un entraînement au sein de chaque école. Voici les résultats :
relais CE2 relais CM1 relais CM2
1er école A. Malraux école R. Demaison école A. Malraux
2ème école R. Demaison école Jean Moulin écoleEd Rostand
3ème école E. Rostand école E. Rostand école Jean Moulin
A chaque relais, les trois premières équipes se sont vues décerner une coupe offerte par la Caisse d'Epargne Aquitaine Nord.

Les chœurs ont vu se succéder prés de 1 000 enfants sur la scène. Chaque cycle a chanté son répertoire spécifique, chacun dirigé par un enseignant.
La restauration et les buvettes, tenues par enseignants et parents d'élèves ont proposé une restauration rapide ( sandwich, pain-bagnat, frites, saucisses, pâtisseries ) tout au long de la soirée.

Un grand merci à tous les bénévoles, à nos partenaires, et aussi à tous ceux qui ont donné de leur temps, en fin de soirée, afin de participer au rangement !

Projet culturel 2006-2007
95% des bénéfices de la Fête des Ecoles sont redistribués aux écoles afin de financer un projet culturel.
Les recettes sont assurées par la vente des billets de tombola dans les écoles au cours du 2ème trimestre, par les entrées payantes de la Fête des Ecoles ( 1 400 entrées en 2006 ) et par les recettes de la kermesse et de la restauration. Pour 2006-2007, les écoles disposeront d'une somme de 11 200 €, soit 6,13 € par élève à condition que l'école ait participé à la tombola, à la kermesse et aux chœurs.
Au cours de cette année scolaire, chaque école participante à la Fête des Ecoles pourra ainsi choisir un spectacle culturel financé par l'ALEP.


Conversation en anglais
Hello !
Hope you enjoyed your holidays !
And now ? Back home, back to school, back to work !
But, something great in November : we can carry on speaking english every Thursday evening .
With Pascale's help, we'll try to improve our practice of the Shakespeare's language .
Of course, we are still making mistakes in English ( maybe you'll find some in these sentences ! ). But, we are all very good in drinking tea and in eating cakes !
Good Bye !
Geneviève Dupuy

 

 

ALEP Info n° 19

Mars 2007

Le mot du Président

Quand arrive l'Assemblée Générale…

Comment trouver quelques mots simples et percutants pour annoncer cette échéance incontournable qu'est l'assemblée générale d'une association , sans sombrer dans les banalités ?
Quels mots trouver pour vous dire notre envie de vous voir nombreux débattre, critiquer, apprécier, valider le travail que nous avons fourni durant toute l'année ?
Comment trouver ces quelques mots qui traduisent notre besoin vital de vous avoir à nos côtés et de vous voir vous impliquer dans la vie de votre association ?
Quels mots utiliser pour convaincre tous ceux qui n'adhèrent ni à notre association ni à aucune autre, de la nécessité citoyenne impérative de maintenir vivant le tissu associatif ?
Quels mots devons-nous utiliser pour bien vous relater l'énorme travail réalisé par toutes les fourmis, en grande partie au profit des enfants ?
Quels mots pourrais-je bien trouver pour vous toucher au plus profond de vous, là où vibre la corde sensible, pour vous crier " merci, c'est très bien, mais continuons et faisons plus encore " ?
Tout compte fait j'ai bien peur de manquer lamentablement de mots , et aussi de place il faut bien le dire, et je ne vous adresserai que ces derniers bien ordinaires : soyez nombreux, adhérents ou non, à notre assemblée générale du 15 mars 2007.
A très bientôt.
Jean Louis Feyfant

Randonnée pédestre du 20 janvier 2007

Vers 14h, nous étions 22 à nous retrouver au village de Montclar. Il y avait même, parmi le groupe, une jeune Canadienne, assistante d'anglais dans les écoles de Bergerac.
A la sortie du village de Montclar, une montée assez raide a permis de s'échauffer très rapidement …
A travers champs et bois, nous sommes arrivés au hameau de Bessaronie et nous sommes descendus sur le village de St Georges : de superbes demeures restaurées et une petite église d'origine romane abritant Ste Rita, patronne des causes perdues.
Notre prochaine halte fut à la fontaine des lébérous, personnages issus des contes du Périgord.
Une grande boucle en forêt puis en fond de vallon et nous voilà revenus sur la route qui nous a ramenés à St Georges.
Quelques-uns ont admiré de plus près le château de Montclar, bâti au XIème siècle sur une motte féodale. L'histoire dit que Rabelais, ayant séjourné à Montclar, s'était inspiré du châtelain de l'époque pour créer son personnage de Gargantua.
Nous nous sommes arrêtés à la boulangerie du village pour acheter les fameuses tourtes de Montclar, mais plus de pain, dommage !
Un temps clément et un beau parcours à travers la forêt de Montclar, nous a permis de passer un agréable après-midi dans une ambiance sympathique.
Martine Morel

RANDO DECOUVERTE

Découverte de Sainte Foy la Grande
C'était en octobre 2006. Rendez-vous devant l'office de Tourisme à 14h30. Le temps était splendide, pas un nuage dans le ciel !
Nous étions cinq pour investir la bastide ! Dommage ! Mais ils étaient les meilleurs, très intéressés ; certains ont découvert des choses que je ne connaissais pas ! Ils demandent de nouvelles visites des cantons bergeracois ; ce que nous ferons.
On a découvert la plus petite commune de France ! ( en tout cas de Gironde : 51 hectares ). On a vu les restes des remparts, les nombreuses maisons à colombages, les ruets, la belle halle et la place des couverts ; les couvents qui luttent contre le Protestantisme. Sainte Foy était un foyer protestant important.
Cette bastide fut construite par Alphonse de Poitiers, française au 13ème siècle, place anglaise conquise en 1453, puis place protestante au 16ème siècle.
Enfin nous avons suivi les bords de la Dordogne pour découvrir le site et les anciennes cales : la batellerie était active dans ce port.
Comme le temps était clément nous avons décidé de suivre le chemin de halage ( rive droite ) et de monter au moulin de la Feraille ( ouf, la côte est rude ! ) mais quelle récompense : on découvre une vue panoramique sur la vallée de la Dordogne et ses agglomérations ! Retour vers 17h aux voitures.
Marc Lavaud

Cimaises

L'ALEP vient d'acquérir des supports pour exposer toutes sortes de travaux ou d'informations.
Actuellement en dépôt à l'école Edmond Rostand, ils sont à la disposition de toutes les écoles publiques de Bergerac et la réservation ainsi que les conditions sont à demander par mail à l'ALEP.

ALEP Info n° 20

Juin 2007

Le mot du Président

Au risque de me répéter, force est de constater que nous sommes déjà à quelques semaines de la fin de l'année scolaire. Pour l'ALEP cela signifie que la manifestation que l'on pourrait qualifier d'institutionnelle dans notre bonne ville de Bergerac s'approche à grands pas, c'est la fête des écoles publiques.
Cette année encore vous le savez nous reconduisons les classes chantantes, plébiscitées par tous, parents comme enseignants. Nous aurons le plaisir d'écouter du jazz façon enfants des écoles et comme celles-ci seront toutes représentées sur le stade cela promet à nouveau des moments forts.
Au passage nous n'avons jamais trop de volontaires pour tout réaliser correctement alors n'hésitez pas à vous faire connaître pour vous joindre à nous.
Nous avons reconduit la même formule que par le passé car nous avons beau nous triturer les méninges pour innover, il n'en ressort rien d'utilisable dans l'immédiat. J'en profite pour lancer à nouveau un appel à ceux qui auraient des neurones plus dynamiques que les nôtres pour qu'ils nous viennent en aide. J'entends déjà les " penseurs " de l'ALEP qui applaudissent et vous ouvrent grands leurs bras.
Je profite au passage de cette tribune pour les remercier tous car grâce à eux nous avons pu poursuivre nos activités dont les échos se trouvent régulièrement dans ce bulletin.
A peine terminée l'exposition " les artistes à ciel ouvert ", qui devra être repensée complètement, qu'arrive celle d'été à la bibliothèque.
Après cela un intermède bien mérité nous attend tous pour redémarrer à l'automne par le FORUM des Associations.
Je vous donne rendez-vous à toutes ces manifestations et vous invite à en user et même à en abuser.
Bien cordialement à tous.

Jean Louis Feyfant

FORUM DES ASSOCIATIONS

Comme tous les 2 ans depuis sa création, l'ALEP sera présente au Forum des Associations des samedi 22 et dimanche 23 septembre, sur la plaine de Picquecailloux.
Dans son stand commun avec les Francas de Dordogne, vous pourrez rencontrer les responsables de l'ALEP, y découvrir ses activités et les faire apprécier par vos parents et amis, de 10h à 18h chaque jour.
Si vous souhaitez partager un moment de présence active au stand, donner un peu de votre temps à l'association, contactez Pierre Tardieu au 05.53.57.34.71.

Pierre Tardieu


EXPOSITION D'ETE
à la Bibliothèque Municipale

Elle se tiendra cette année du 26 juin au 17 juillet et sera consacrée à Simone GAILLARD, artiste locale bien connue, qui présentera une vingtaine de ses œuvres - des huiles et des aquarelles - , une palette variée particulièrement intéressante.
Tous les membres de l'ALEP sont bien évidemment invités au vin d'honneur du vernissage qui aura lieu le mercredi 27 juin à 18h15.

Jacques Tardieu


Rame, rame, rameurs, ramez !


Le vendredi, une classe part de l'école à 8h30 pour aller à l'aviron. Dès qu'ils arrivent au sport nautique, ils descendent les bateaux. Ils mettent à l'eau les yolettes, des bateaux à 4 rameurs et un barreur. Le 1 et le 3 rament ensemble et le 2 et le 4 aussi. Le barreur dirige le bateau. Les rameurs sont assis sur une coulisse un siège qui avance et recule en même temps que le mouvement des rames. Ceux qui ont voulu ont pu monter sur le skiffy : un bateau à un rameur qu'on fait avancer avec deux pelles.
Pour ralentir les bateaux, on se met en position de sécurité, les pelles à plat sur l'eau. A la fin de la séance, le deuxième groupe range le matériel et rentre à l'école. Aujourd'hui, c'était la dernière séance. On reviendra au Sport Nautique le 19 juin pour un challenge avec les autres écoles. On affrontera les autres sur des quizz concernant l'aviron, des parcours d'adresse en skiffy, des compétitions d'ergomètre et des régates en yolettes. Ce sera toute la journée et ce sera ouvert au public ! Il nous tarde !

Ecole primaire Edmond Rostand

Tombola

Dans le cadre de la Fête des Écoles Publiques de Bergerac, les élèves ont proposé, autour de leur école, dans leur famille, des billets de tombola, tout au long du mois d'avril.
Le lundi 30 avril, en présence de Me Masson, huissier de justice, le tirage des numéros gagnants a été effectué au siège de l'ALEP, au Centre Jules Ferry.

Voici la liste des gagnants :
Mme Maurice, un V T T avec le numéro 9 474 vendu à l'école des Vaures
Mr Reynaud, un lecteur enregistreur DVD avec le numéro 1 188 vendu à l'école P. Kergomard
Mr Berthelon, un appareil photo numérique avec le numéro 1 764 vendu à l'école de l'Alba
Mme Biwole Edwige, un baladeur MP3 , avec le numéro 7 872 vendu à l'école R. Rolland
Mr Bareau, un abonnement cinéma, 6 séances, avec le numéro 6 845 vendu à l'école R. Desmaison
Mme Godbille Christiane, un radio-réveil, avec le numéro 928 vendu à l'école S. Lacore
Tous les numéros terminés par 57 gagnent un lot de consolation.

Les gagnants ont pu retirer leur lot, le lundi 14 mai, au notre siége, au cours d'une réunion conviviale.

Rappelons que cette tombola occupe une grande part du bénéfice de la Fête des Ecoles Publiques que nous organisons chaque année depuis 1998. Les élèves pourront ainsi assister à un spectacle que leur école aura choisi au cours de l'année scolaire 2007/2008.

Michel Béchadergue


Artistes à Ciel Ouvert

Comme chaque année, l'ALEP avait mis des stands à disposition des écoles publiques de la ville. Etaient représentées des productions en arts plastiques des élèves des maternelles Edmond Rostand, Bout des Vergnes, La Moulette et Gambetta, ainsi que des écoles élémentaires Jean Moulin et l'Alba.
Il faut noter plus particulièrement cette année, la variété des supports et de leur taille (vraies toiles de peintre, matériaux recyclés, papiers, cartons), la diversité des matériaux utilisés (objets recyclés, tissus, graines, paille, terre…) et des techniques employées (camaïeu de bleus, collages, alternances graphiques, peinture grattée, portraits, sculptures…).
L'Afrique était largement représentée par des masques, sculptures et peintures.
L'après-midi, de nombreux visiteurs se sont laissés une fois de plus séduire par les productions des artistes en herbe.

Marie-Claire Girondier


Randonnées pédestres

Samedi 24 Mars : circuit de 12 km à St Aubin de Lanquais
Le temps pluvieux de la semaine et les températures très "fraîches" de la matinée n'avaient pas découragé le petit groupe de 13 personnes qui s'est retrouvé à 14 h sur la place de St Aubin.
Après un départ depuis le village, nous avons longé les champs jusqu'au hameau de Phénix. Là, nous sommes descendus dans le vallon de Mérigode, au cœur de la forêt. Après ce long passage, nous sommes arrivés au bourg du Verdon, après une montée raide et très "humide" du sentier. Il y eut quelques glissades…
Petite pause au Verdon et nous avons continué à travers champs, vignes et bois, passant près du village de Faux, reconnaissable au clocher byzantin de son église. Vers 17 h, nous étions tous revenus à St Aubin et discutions déjà de la prochaine sortie.

Samedi 28 Avril : circuit de 13 km à Molières.
Depuis Bergerac, nous avons organisé du co-voiturage pour nous rendre à Molières. Partis depuis la place de cette ancienne bastide anglaise, nous avons effectué une boucle à travers hameaux et forêts, sous un superbe soleil. Lors du retour, en arrivant au château de Molières, les premières gouttes d'orage tombaient… Il était temps de rentrer !

Prochaine randonnée : samedi 16 Juin sur la journée entière
Boucle de 19 km depuis Monpazier en passant par le château de Biron

Martine Morel


Rando-decouverte

Le bourg de Villeréal
Dimanche 18 Mars, une quinzaine de participants bien motivés.
Temps maussade avec bruine par moment.
Ce bourg fut d'abord un site préhistorique qui subit l'invasion romaine. Puis en 1267, une bastide fut fondée par Alphonse de Poitiers. Elle n'avait pas de remparts mais elle était entourée de larges et profonds fossés ( boulevards extérieurs actuels ). Cette bastide a subi la guerre de Cent Ans et les guerres de religion ; Villeréal = ville du roi.
On découvre dans cette petite ville de nombreuses maisons à colombages au long des rues et des " carreyrots ". Une magnifique et unique halle ( à étage ) trône au milieu de la place centrale. Elle date du 14ème siècle. L'église est classée "monument historique" : c'est une véritable forteresse, deux tourelles avec créneaux et meurtrières. A l'époque de la bastide, elle était entourée d'un fossé, on y pénétrait par un pont-levis.
Pour terminer la balade, nous sommes allés visiter à quelques kilomètres le site naturel du lac-réserve de Brayssou : imposant plan d'eau de 56 ha peuplé de nombreux animaux.

Marc Lavaud


 

ALEP Info n° 21

Juin 2007

Le mot du Président

Chers amis,

Ce bulletin vous parviendra sans doute un peu tardivement, mais après tout le trimestre n'est pas encore terminé. C'est que, soit nous vieillissons et devenons moins efficaces, soit nous saturons et n'avançons plus assez vite, peut-être aussi par manque de soutien. Chacun choisira…
Et pourtant ce n'est pas le moment de flancher me semble-t-il, car même si bon nombre de nos concitoyens s'en désintéressent aujourd'hui, nous aurons j'en suis convaincu, de plus en plus besoin du tissu associatif pour surmonter les épreuves que la vie dite moderne nous impose.

Cette année nous allons fêter les 10 ans de l'ALEP mais à l'heure où je vous parle je ne sais toujours pas si nous aurons le bonheur de nous retrouver sur la pelouse du stade Gaston Simounet, au mois de juin comme les années précédentes. Certaines écoles tardent à donner leur réponse à notre sollicitation en vue de reconduire ce moment magique. Avouez que ce serait un comble !

En évoquant ces instants je pense à tous les acteurs de cette journée qui, par delà leur surmenage, ont ce sentiment profond d'avoir procuré du bonheur. Il me suffit pour m'en convaincre de me retourner vers les tribunes archi combles et d'observer le regard des parents vers la pelouse…ça vaut tous les discours.
En 2007 nous avions apporté quelques aménagements qui ont plu. Pour 2008 nous en préparons d'autres pour peu que les écoles soient partantes.

Je vous rappelle qu'en ce moment se tient notre exposition de peintures à la Caisse d'Epargne et je vous invite à y faire un petit tour. Elle fait partie des autres activités de l'ALEP, qui même si elles paraissent mineures à coté de la fête, n'en ont pas moins le mérite d'exister.
Je remercie à cette occasion Jacques Tardieu qui s'en est occupé pendant plusieurs années et qui désire prendre un peu de repos. Je salue l'arrivée d'un autre Jacques, Lamourane, petit nouveau qui prend le relais et nous invite à sa première.

Je vous souhaite de bonnes fêtes et avec un peu d'avance une bonne année 2008.

Jean Louis Feyfant


EXPOSITION D'ETE

Fidèle à son objectif qui est de faire connaître des artistes locaux, l'ALEP présentait cette année, à la Bibliothèque Municipale de Bergerac, les oeuvres de Simone GAILLARD, qui terminait à peine une exposition au Cloître des Récollets.
Du 26 juin au 17 juillet, elle a pu faire valoir, au travers d'une trentaine de tableaux - huiles et aquarelles - toute la variété de son inspiration et la palette de son talent. Comme toujours, le vernissage du 27 juin s'est déroulé dans la convivialité et la bonne humeur.

FORUM DES ASSOCIATIONS

Ombre et lumière

Comme tous les deux ans, l'ALEP était présente salle Louis Delluc et partageait le stand avec les FRANCAS de Dordogne, les samedi 22 et dimanche 23 septembre.
Le temps d'abord pluvieux, puis incertain, a perturbé la fréquentation, moins dense que précédemment, du moins jusqu'au dimanche après-midi.
Toutefois, les contacts ont été fort nombreux et souvent riches, voire encourageants : la curiosité est certes de mise dans une manifestation de ce genre, mais la sympathie militante a très souvent participé aux échanges.
Il conviendra cependant, pour la prochaine édition, d'actualiser notre communication et l'animation du stand.
Pierre Tardieu

RANDO-PEDESTRE

Le samedi 16 Juin, un petit groupe de randonneurs motivés se sont retrouvés pour une boucle de 19 km au départ de Monpazier. Un co-voiturage avait été organisé depuis Bergerac et vers 9 h, nous prenions le départ depuis la rue principale de la bastide. De longs passages dans la forêt et la traversée de quelques hameaux nous ont conduits au pied du château de Biron. Nous avons pique-niqué sous la halle du village et vers 16 h, nous étions de retour à Monpazier. Une randonnée sur toute une journée bien appréciée par tous !

Samedi 13 Octobre, en début d'après-midi, une quinzaine de marcheurs se sont retrouvés à Lamonzie-Montastruc pour une randonnée de 12 km .Le soleil était au rendez-vous ainsi que la bonne humeur des participants.

Deux autres randonnées sont prévues d'ici la fin de l'année :
- une découverte du bourg de Villefranche du Périgord et du village de Besse le dimanche 02 Décembre après-midi. Ce sera Marc Lavaud, notre " spécialiste " en patrimoine local qui mènera la balade.
- une randonnée d'une dizaine de km sera organisée le samedi après-midi 08 Décembre, au départ de Mouleydier. La balade nous conduira de la place de Mouleydier vers les côteaux environnants pour revenir sur le chemin de halage de la Dordogne, jusqu'aux écluses de Tuilières.

Toutes ces randonnées sont gratuites et ouvertes à tous, n'hésitez pas à venir nous rejoindre !

Martine Morel


FETE DES ECOLES
La fête des écoles a eu lieu le samedi 23 juin. Cette année 17 écoles ont participé et quelques 1500 élèves, leurs enseignants et leurs parents s'y sont retrouvés.
Dés le matin, quelques parents bénévoles ont participé à la préparation de cette fête : aménagement et décoration des stands, installation des tables et des chaises, préparation des stands de restauration et confection des sandwiches et pains bagnat.
L'après-midi, des stands de jeux, des expositions et des animations occupaient petits et grands, en fin d'après-midi ont eu lieu les courses de relais, en voici les résultats :

Relais CE2
1 école Jean Moulin, 2 école Edmond Rostand, 3 école André Malraux
Relais CM1
1 école Jean Moulin, 2 école René Desmaison, 3 école Edmond Rostand
Relais CM2
1 école Jean Moulin, 2 école des Vaures, 3 école René Desmaison

puis place aux chansons, moment tant attendu par tous les parents où ils découvrent les chansons, apprises tout au long de l'année et reprises par les trois chœurs des enfants.
Et durant tout ce temps, les buvettes vendaient canettes et bouteilles d'eau, les stands restauration des crêpes et des chichis, 300 sandwiches et pains bagnat, des saucisses et des merguez et de nombreux kg de frites !

Nous espérons que vous tous, enfants et parents, avez passé un bon moment.
Nous vous rappelons que 95 % des bénéfices réalisés servent à financer un spectacle offert par l'ALEP à tous les élèves des écoles participantes. ( voir encadrés ci-dessous ).
Alors merci à tous, un merci tout particulier à la trentaine de parents bénévoles qui sont venus nous donner un coup de main, et à l'année prochaine

Marie-Ange Raude

La fête en quelques chiffres :

7 680 billets de tombola vendus dans les écoles ont rapporté 3 199,13 €
1 854 entrées à 2 € ont rapporté 3 707,00 €
4 500 tickets de jeux vendus pendant la kermesse ont rapporté 1 605,88 €

Les buvettes ont rapporté 1 336.27 €
Les stands de restauration ont rapporté 1 834,15 €

Montant des recettes : 17 691,22 €
Montant des dépenses : 7 577,11 €

BILAN POSTIF : 10 114,11 €

Commission Education et Culture
Au cours de la saison dernière, de septembre 2006 à juin 2007, 1 706 élèves ont pu assister à un spectacle réglé par l'ALEP pour une dépense de 8 169,88 €.
La saison a laissé un reliquat de 2 711,75 € ce qui permettra de pouvoir dépenser 12 320,15 € lors de cette saison ( de septembre 2007 à juin 2008 ), soit une somme de 5,60 € par élève

 

ALEP N° 22

FEVRIER 2008

Le mot du Président

ATTENTION, DANGERS !!!

En cette année 2008 nous devrions être joyeux, épanouis, festifs, car elle est celle du 10° anniversaire de notre association dont le sigle, faut-il le rappeler signifie, ASSOCIATION LAÏQUE d'EDUCATION POPULAIRE.

Vous avez dit LAÏQUE ma bonne dame, alors là ATTENTION DANGER !!!
Le danger est sournois à l'image de cette tirade du Président de la République, encore laïque mais pour combien de temps, lors de son intronisation par le pape comme chanoine de Saint Jean de Latran, le 20 décembre 2007 à Rome et qui déclarait : "dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé".
Le même déclamait à Riyad le 14 janvier 2008 "dans le fond de chaque civilisation il y a quelque chose de religieux" ("Le canard enchaîné" du 23.01.2008).
Religieux, Dieu, curé, pasteur, ne trouvez-vous pas que, soit le discours est de circonstance et bien ciblé pour être agréable à l'auditoire, soit il est distillé à bon escient et au bon moment par celui qui se devrait d'être le garant du respect de la laïcité et surtout de rester neutre ?
Je ne sais pas ce qu'en pensent les instituteurs de la République qui se croyaient chargés de transmettre le savoir et la connaissance, donc les différences, mais il me semble que les voilà relégués au second plan et de belle manière.
N'est-ce pas dangereux de ranimer ainsi certains souvenirs ?

ATTENTION DANGER !!! pour notre association l'ALEP. A sa création nous nous connaissions tous, nous étions tous en phase et nous avions tous la même ambition et la même motivation. Il était donc facile de communiquer et de faire évoluer des projets.
Aujourd'hui beaucoup sont partis à la retraite et peu sont restés pour nous aider à continuer. Le fossé qui se creuse aujourd'hui avec les écoles suite au renouvellement des cadres et donc notre déficit de communication, s'ajoute à la très faible implication des enseignants comme des parents dans notre avenir.
Nous vivons presque en autarcie et les piliers de l'ALEP sont essoufflés et désabusés.
Dans quelques semaines ce sera notre Assemblée Générale.

ATTENTION DANGER !!! Ce pourrait bien être l'avant dernière si nous ne savons pas nous unir à nouveau, enseignants, parents, amis. La suivante et donc la dernière constaterait la cessation d'activité et la dissolution. Parlons nous, unissons nous pour ne pas en arriver là.
Bien amicalement à vous.

Jean Louis Feyfant


Il y a 10 ans…
… l'ALEP


Le 12 février 1998 naissait l'ALEP.

Dans un contexte de flou et d'incertitude quant à la pérennisation de la Fête des Ecoles Publiques, un petit groupe d'enseignants et de parents décidait la mise en chantier d'une nouvelle association laïque, dans cette optique-là, mais aussi " pour promouvoir et développer les activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs en direction des enfants, des jeunes et des adultes, dans le respect des principes fondamentaux de la laïcité ".

La décision de constituer cette association avait été prise le 12 janvier à l'école des Vaures, en présence de quelque 20 enseignants (dont tous les directeurs et directrices), des 2 Inspecteurs de l'Education Nationale et du président des Francas de Dordogne.

L'assemblée générale constitutive se tiendra donc un mois plus tard, et élira son premier président : Jean-Guy Pazec, directeur de l'école Jean Moulin.

Souchée sur la Fédération des Œuvres Laïques, affiliée aux Francas, l'ALEP pourra très vite devenir opérationnelle, relançant dans la foulée la Fête des Ecoles grâce à l'appui efficace des parents d'élèves de la FCPE en particulier et de la Mairie.

En dix ans, l'ALEP a connu certaines fluctuations, s'efforçant de proposer de nouvelles activités, modulant la formule de l'incontournable Fête des Ecoles en coopération avec parents et enseignants, adaptant ses statuts et son fonctionnement aux évolutions de son environnement immédiat, mais restant toujours fidèle à son but initial : l'école, les élèves, l'éducation populaire.

Aujourd'hui, l'ALEP rencontre, comme la plupart des associations, quelques difficultés de recrutement, qui parfois freinent ses projets de développement : ainsi d'un salon du livre enfance-jeunesse, en immersion dans les écoles, projeté il y a déjà 4 ou 5 ans, et resté dans les cartons faute de coordonnateur.

Aussi l'ALEP est-elle disposée, forte de sa philosophie, de son histoire et de sa logistique, à accueillir adhérents et porteurs de projets pour poursuivre sur les voies de l'éducation populaire qui l'inspire, afin de permettre à l'Homme, au citoyen, de comprendre, de se former, d'agir, de s'exprimer pleinement.

Pierre Tardieu


RANDO-DECOUVERTE

Le bourg de La Force, le 2 décembre 2007
Vent, soleil ou pluie ?… C'est un timide soleil qui accompagne la dizaine de découvreurs-marcheurs. En partant de la grand-place, nous descendons vers le Touron : bas de côteau humide d'où sortent de nombreuses sources, des bassins recueillent l'eau et des tuyaux (d'aération sans doute) sortent de terre, mystère ? Tout près, le lavoir alimenté par une source abondante aurait gagné à être construit en pierres et en bois !
De là, nous montons vers l'église néo-gothique construite au XIXème siècle. En face, une belle bâtisse abritait le couvent St Joseph ( aujourd'hui, c'est une maison familiale ).
On se dirige maintenant vers la direction de Villamblard : à remarquer la Maison des colonnes.Un kilomètre plus loin, à gauche, on découvre le cimetière protestant avec des plaques de marbre (où figurent les noms des personnes décédées à la Fondation ) dans la pelouse. Au fond du cimetière, à gauche, on voit le mausolée de John Bost et le tombeau des de La Valette du château de Cavalerie.
Traversons la rue pour entrer dans la Fondation J. Bost ( toléré ) : elle comprend une quinzaine de pavillons répartissant 1 200 résidents ; un millier de salariés y travaillent.
On revient vers le centre-ville pour admirer le Pavillon des Recettes, seul vestige du formidable château des ducs de Caumont-La Force, bastion protestant, comme en témoigne le temple voisin.

Marc Lavaud


RANDO-PEDESTRE

Mouleydier, le 8 décembre 2007
Rendez vous était donné à Mouleydier , le 8 déc , pour notre sortie mensuelle.
Malgré la pluie menaçante, sur une douzaine de personnes inscrites, 2 seulement ne sont pas venues. Capes et parapluies prêts à l' emploi, bon pied , bon oeil, nous voici partis!
Après la traversée de Mouleydier, nous avons longé la Dordogne sous des nuages lourds et sombres. A St Cybard, après la traversée de la D 660, nous avons dû nous équiper contre les gouttes de pluie!
Nous avons emprunté le chemin "des petits champs", le long de la voie ferrée, entre pruniers et vignes pour rejoindre l'allée des marronniers du château des Merles. Appréciant notre balade malgré une petite pluie fine, nous avons poursuivi jusqu'à St Capraise.
Arrivés près des écluses de Tuillières que nous avons admirées, nous avons découvert la cale des bateaux et le petit port fraîchement restauré.
Puis, nous avons suivi le chemin le long de la Dordogne sur au moins 2 km avec coup d'oeil sur fontaines, lavoirs et sources pour nous retrouver à notre point de départ .
On aurait préféré un temps plus agréable, mais cela ne nous a pas empêché d'apprécier cette belle balade.

Faux, le 2 février 2008
Ce samedi après-midi, nous étions 17 à nous retrouver sur la place de l'église de Faux, sous un soleil radieux après une matinée pourtant fraîche et brumeuse…
Nous sommes descendus jusqu'au lavoir du village et de là, cap sur des petites routes et chemins castinés qui nous ont emmenés jusqu'au bois de Lacoste. Après quelques passages plutôt boueux et " humides ", nous sommes arrivés au hameau de La Genèbre.
Dès la sortie du hameau, nous avons continué notre balade dans le vallon sauvage du Couzeau. Après avoir longuement suivi le cours d'eau, nous sommes remontés à travers champs vers le village et son clocher byzantin.

Martine Morel


Mauvais procès
ou
( Qui veut noyer son chien…)

" Dans la transmission des valeurs et de l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur. "
N. Sarkozy, président de la République.
Allocution à St Jean de Latran - Rome - 20 décembre 2007


Qu'un tel propos, prononcé en public et largement médiatisé, puisse être tenu par le premier personnage de l'Etat, à l'encontre d'un corps de fonctionnaires d'Etat dont il est le chef et le garant, relève de la provocation et devrait susciter bien des inquiétudes chez les enseignants, dont on remet en cause le rôle éducatif primordial et, pour un grand nombre, l'engagement citoyen au service de l'enfance et de la jeunesse. Certains ne sont pas loin de ressentir ce propos comme une diffamation, qui exigerait au moins des excuses publiques, et devrait inciter le corps enseignant et les familles à un engagement vigilant, individuel ou collectif, syndical ou associatif.

D'autant plus qu'insidieusement, et malgré des protestations sur leur bonne…foi, nos dirigeants mijotent une reconsidération fondamentale de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat, l'un des fondements de la République et de la paix civique, la colonne vertébrale de l'Ecole Publique que se doivent de défendre - encore et toujours, et quoi qu'on en dise - les associations, les familles et le corps enseignant, directement concerné et mis en cause.

Pierre Tardieu


ENGLISH CONVERSATION

English news
Every thursday, we spend one hour speaking with DREW or ERINNE.
DREW comes from the STATES and ERINE from CANADA. They both work at the lycée Maine de Biran .
We can talk about tourism in France, french food and french cooking, christmas, trekking in the desert, obesity in the States.
We also exchange ideas about french and american politicians, the elections in the USA
All that in english , with a cup of tea and some pastries or chocolates ....

Marie-Claude Morillon

ALEP N° 23

Juin 2008

Résumé du rapport d'activité

présenté lors de l'Assemblée Générale de l'ALEP qui a eu lieu le jeudi 27 mars dernier

Au cours de l'année 2007, l'ALEP a conçu et mené des actions en conformité avec les principes qui ont présidé à sa création, à savoir : " Promouvoir et développer les activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs en direction des enfants, des jeunes et des adultes, dans le respect des principes de laïcité. "
Dans ce cadre, les activités suivantes ont été réalisées :

Vers les enfants :
*Participation à " Les artistes à ciel ouvert "
Le 13 mai, pendant le " Mai des Arts ", les élèves d'une douzaine de classes ont exposé leurs réalisations.
* Organisation de la Fête des Ecoles publiques,
Le 23 juin, après la traditionnelle kermesse, les animations gratuites proposées par des associations locales et les courses de relais, trois chorales se sont succédées, soit plus de mille élèves, pour interpréter avec bonheur et enthousiasme un répertoire issu des " Classes chantantes ".
N'oublions pas la tombola, en mars, source de revenu essentielle.
Le succès de cette fête permet ainsi la mise en œuvre du projet culturel.
* Projet culturel : Au cours de l'année scolaire 2006/2007, 1 706 élèves des écoles publiques de Bergerac ont pu profiter de spectacles réglés avec les bénéfices de la Fête 2006. Chaque classe a pu choisir le spectacle qui lui convenait selon son projet pédagogique ou son intérêt momentané. Une somme de 10 880 € a été utilisée pour l'ensemble des classes.
Cette démarche vers la culture apportée aux élèves de nos écoles est l'un des principaux buts de l'ALEP. C'est pourquoi, outre son côté convivial par ses rencontres et sa restauration, récréatif par sa kermesse et artistique, joyeux et souvent émouvant par ses chorales, la Fête des Ecoles Publiques du 28 juin 2008 sera une fois encore très importante pour nos élèves.
* Achat de matériel pour les écoles : une somme de 900 € a été allouée par l'ALEP pour l'achat d'un matériel de sonorisation évolutif qui sera mis à la disposition des écoles .

Vers les adultes :
* Exposition de peinture,
Du 26 Juin au 17 Juillet , à la Bibliothèque Municipale, consacrée à Simone Gaillard.
* Cyclo-découverte :
Elles permettent la découverte du patrimoine local lors de sorties d'une trentaine de kilomètres.
* Rando-découverte
Il s'agit de randonnées familiales à partir de circuits faciles permettant de découvrir un bourg avec visite d'éléments du patrimoine local.
*Randonnée pédestres
Cette activité propose, tous les 2 mois, un samedi après-midi , une randonnée d'une dizaine de kilomètres.
* Exposition " Les Maîtres peignent " :
Pour la 9ème année consécutive, elle s'est tenue dans les locaux de la Caisse d'Epargne, du 21 novembre au 19 décembre. Elle a regroupé 11 exposants.
* Atelier de conversation anglaise.
Cette activité hebdomadaire regroupe une dizaine de personnes.
* Forum des Associations
L'ALEP a partagé un stand avec les Francas lors du Forum organisé les 22 et 23 Septembre.
L'ALEP a développé son partenariat avec la LED 24
L'ALEP a continué son insertion dans le tissu local en poursuivant et développant des partenariats avec :
* la Municipalité qui lui apporte son soutien financier par sa subvention annuelle, et logistique pour la réalisation de son activité.
* la Caisse d'Epargne qui lui apporte son soutien financier pour la Fête des Ecoles, l'expo " les maîtres peignent "
* les autres associations de la ville et notamment celles qui participent à la Fête des Ecoles.
* la Bibliothèque Municipale
* le Centre Culturel
L'ALEP a développé sa communication vers ses adhérents, vers ses partenaires
* avec la parution de trois numéros du bulletin.
* par son site internet.
* en informant personnellement les adhérents par lettre ou par le bulletin pour la mise en place des activités, en envoyant régulièrement des notes dans les écoles afin de tenir informés enseignants et parents, qu'ils soient ou non adhérents.
* en se tenant en contact permanent, pour toutes ses manifestations avec les médias locaux, afin de faire connaître son action à ses adhérents, mais plus largement à l'ensemble de la population.


Perspectives d'actions 2008
Vers les enfants :
* Projet culturel :
Pour l'année scolaire 2007/2008 : 2 100 élèves sont prévus ; la somme attribuée à chaque élève sera de 5,60 €
* "Les artistes à ciel ouvert":
Journée prévue en Mai 2008 où des œuvres d'élèves des écoles publiques de Bergerac seront exposées.
* Fête des Ecoles :
Elle aura lieu le samedi 28 juin, selon la même formule que celle mise en œuvre l'an passé :
- kermesse à partir de 16 heures
- animations présentées par les Associations locales intéressées
- course de relais, pour les élèves de cycle 3.
- restauration rapide : frites, saucisses, merguez, sandwiches, buvette
- un spectacle par les enfants des écoles, consistant en une production chorale.
- tombola
Vers les adultes :
* Cyclo-découverte : une sortie prévue au printemps sous forme de rallye.
* Randonnées pédestres : une randonnée tous les 2 mois le samedi après-midi
* Randonnée-découverte d'un chef-lieu, une par trimestre le dimanche après-midi.
*Exposition d'été, à la bibliothèque municipale, consacrée à Christian Barthélémy
* Exposition " Des maîtres peignent " à l'automne
* Atelier de conversation anglaise : séance hebdomadaire tous les jeudis, encadrée par 2 assistants d'anglais.
Développement de la communication et de l'information :
Poursuite des actions entreprises : site internet, bulletin format A3 et en couleur, lettres aux adhérents, notes aux écoles, interventions éventuelles lors des réunions de rentrée, lors des premiers conseils d'écoles, informations systématiques vers les médias locaux.
Réflexion et amélioration sur le fonctionnement de l'ALEP :
Nous poursuivrons le développement de nos actions en privilégiant le fonctionnement de sections oeuvrant le plus possible en autonomie avec des responsables qui ne sont pas obligatoirement membres du CA ou du bureau, le rôle de ce dernier se limitant à assurer le fonctionnement administratif, la coordination entre les sections, à veiller au respect des orientations données par le CA, à diffuser l'info générale.

Les artistes à ciel ouvert

Cette année encore les Écoles Publiques de la ville ont participé à la manifestation " Les artistes à ciel ouvert " avec l'aide de l'ALEP le dimanche 18 Mai. Malgré une météo incertaine, les visiteurs ont pu apprécier le savoir faire des élèves de maternelle et d'élémentaire.
Peintures, collages, modelages, études d'artistes renommés, créations individuelles et collectives, plusieurs facettes des " Arts visuels à l'école " nous ont été présentées.
Merci aux écoles maternelles Edmond Rostand, Gambetta, La Moulette, Le Bout des Vergnes et aux écoles élémentaires Edmond Rostand, Jean Moulin et l'Alba de nous avoir enchantés et surpris par la qualité de ces réalisations artistiques.
Gageons que pour le plaisir de tous, encore plus d'écoles de la ville seront présentes à cette manifestation l'année prochaine.

Geneviève DUPUY

ALEP N° 24

Le mot du Président

Chers amis,

Cette année qui se termine fut celle de la célébration de notre 10° anniversaire. Nous avons pu réaliser une partie des actions qui étaient envisagées, le reste suivra dans un proche avenir.
Dans un numéro précédent j'osais la comparaison entre l'ALEP et un enfant scolarisé. Aujourd'hui je crois que c'est plus que jamais d'actualité tellement notre quotidien est à la fois compliqué et envoûtant.
C'est que ce n'est pas si simple de se remettre en question sans arrêt.
Ce n'est pas si simple de trouver des idées nouvelles qui collent aux attentes et aux mentalités d'aujourd'hui.
Ce n'est pas si simple de comprendre ce qui se passe autour de nous, par exemple pourquoi certains décideurs s'ingénient à démolir notre système scolaire.
Ce n'est pas si simple de constater que ce que l'on croyait acquis pour toujours est remis en cause, voire détruit insidieusement.
Malgré toutes ces embûches nous allons faire de notre mieux et garder le cap.
Nous allons remodeler la fête des écoles publiques de Bergerac. Nous vous ferons bientôt part de ces changements et j'espère que vous les apprécierez.
Celle de 2008 fut encore une réussite mais nous sentions bien qu'il était urgent de la faire évoluer. C'est chose faite. Après réflexion et travail en commun avec les enseignants nous sommes partis sur une nouvelle piste.
Nous analyserons le résultat le moment venu et saurons tirer les conclusions pour la faire évoluer à nouveau, voire inventer autre chose.
Nous vous proposerons au 1er trimestre 2009 une conférence sur l'école, avec François Dubet, sociologue, professeur à Bordeaux 2.
A l'approche de Noël j'aimerais faire un vœu : que LAÏCITE et SOLIDARITE soient les maîtres mots de 2009.
J'aimerais que les citoyens se rendent compte que l'individualisme ne mène à rien mais que la solidarité mène à tout.
J'aimerais que les citoyens se rendent compte que tous les bienfaits que nous offre notre société n'étaient pas gravés dans le marbre depuis l'origine des temps mais ont été acquis durement et sont en train de disparaître, par la négligence et par l'indifférence.
J'aimerais que les citoyens relèvent la tête et se disent en regardant leur avenir : c'est le mien et je vais m'en occuper moi-même.

J'ai encore le droit de rêver, alors j'en profite, avant qu'on me l'interdise...

Bonnes fêtes à tous et bonne année 2009.
Jean Louis Feyfant

Les 10 ans de l'ALEP et la 11ème Fête des Écoles

C'est le samedi 28 juin 2008 que s'est tenue dans l'enceinte du stade Gaston Simounet la 11ème Fête des Écoles Publiques de Bergerac. A cette occasion une plaquette récapitulait les principales activités de 10 ans d'existence ainsi que quelques chiffres significatifs de nos actions. Elle était distribuée à chaque personne payant l'entrée de la Fête, soit 1390 entrées.
Rappelons notamment en 10 ans:
30 000 participants
15 000 entrées payantes
80 000 € de bénéfices dont 76 000 € redistribués à 19 000 élèves des Ecoles Publiques.

De plus, trois de ces plaquettes portaient à l'intérieur une marque spéciale signée de notre président et permettaient à leurs heureux possesseurs de se voir attribuer qui un VVT qui une chaîne HIFI qui un lecteur enregistreur de DVD. Beaucoup de chance et de joie pour ces trois gagnants !!
La kermesse a battu son plein de 17h à 19h 30, avec 3 300 tickets de jeu vendus en plus des 2 000 tickets distribués gratuitement à chaque élève et aux vendeurs de carnets de tombola dans les 16 écoles publiques de la ville.
Courses de relais, buvettes et restauration sur place complétaient le menu de l'après-midi avant de se rassembler dans les tribunes du stade pour écouter les chants travaillés par les choristes des maternelles d'abord suivis des élémentaires des cycles 2 et 3. Beaucoup d'applaudissements venaient récompenser les nombreuses répétitions effectuées dans les classes. Parents, grands-parents et amis de l'école étaient à nouveau émus et séduits par ces quelques mille chanteurs en herbe.
Encore une belle réussite pour l'école publique et un bénéfice de 7 807,08 € obtenu grâce à la tombola, aux entrées, à la kermesse, à la restauration et aux aides de la Caisse d'Epargne (500 € pour l'impression des billets d'entrée et des carnets de tombola) et de la Mairie de Bergerac (1 400 € pour la sonorisation de la kermesse et des chants).
Merci à tous ceux qui de près ou de loin nous ont aidés avant, pendant et après cette manifestation.

Les retombées de nos FÊTES
Comme depuis 10 ans, 95 % des bénéfices de ces différentes fêtes sont utilisés pour que chaque élève de nos écoles publiques puisse assister à un spectacle ou dans son école ou au Centre Culturel de la ville ou dans tout autre lieu.
Au cours de l'année scolaire passée, de septembre 2007 à juin 2008, une somme de 9 348,30 € a été dépensée pour régler les spectacles auxquels 1 972 élèves des écoles ont assisté.
Citons:
Marionnettes : Un petit coin de Paradis, Paillasse l'épouvantail
Cinéma : Le renard et l'enfant
Django Reinhard, Imanga, le taxi brousse, Le médecin malgré lui, Chiffonnade, Africa concept, Mexico loisirs,
Sous la vallée la plage (journée de la Ligue 24)
Pour cette année , avec le reliquat des années précédentes, 10 388,58 € sont réservés à la même activité.

Michel Béchadergue

EXPOSITION

L'exposition " Des maîtres peignent " s'est tenue pour la 8ème fois dans les locaux de la Caisse d'Épargne, rue de la Résistance du 12 novembre au 2 décembre 2008.
Son vernissage a vu la présence d'une assistance nombreuse qui a pu apprécier les œuvres de : Christian BARTHELEMY , Marlène BILLAT, Simon BURON, Janie CHEZE-DUPARC, Simone GAILLARD, Gisèle GALL, Jacques LALLÉ, Maryse LEGRAND, Françoise LEPAINTRE et Marie-Claude MAURILLON.

Les responsables de la Caisse d'Épargne ont montré à nouveau leur chaleureux partenariat que nous apprécions grandement.
Jacques Tardieu qui a lancé cette animation a reçu un remerciement appuyé de la part de tous.


Jacques Legrand

RALLYE-CYCLO

Cette nouvelle formule de la découverte en vélo de notre région a été lancée le 19 Octobre dernier dans les environs de Sigoulès. Belle journée ensoleillée et parfaite réussite de ce rallye aux dires des participants qui allaient de 9 ans à un nombre d'années avancées…
Parcours ludique, pique-nique convivial et petit goûter en fin de parcours ont été les éléments marquants de cette journée.
Nous allons donc proposer un autre rallye au printemps prochain.
Le problème numéro un reste la manière la plus efficace de passer l'information aux personnes qui pourraient être intéressées par cette formule.
Aussi, si vous souhaitez être averti(e) des dates, lieux et thèmes des prochaines sorties, merci de retourner l'imprimé ci-joint à l'ALEP.

Jean-Pierre Fonmarty
L'animateur rallye-cyclo


Résistons...

A l'appel de l'AGEEM, toutes les écoles de Bergerac ont participé, chacune à sa façon, aux actions de défense et de promotion de l'école maternelle. Après les affichages et la signature d'un manifeste devant les écoles de la ville et une exposition commentée du travail réalisé dans nos classes maternelles sur le marché - actions très bien suivies qui ont permis d'alerter l'opinion et de récolter plus de 500 signatures - une réunion publique a été organisée à la maison des syndicats le 12 novembre. La participation à cette soirée-débat a été "relativement" faible, certainement à cause des difficultés à mobiliser rapidement au retour des vacances, mais les échanges ont été très intéressants, que ce soit entre collègues, comme avec les élus (M. le Maire, Mme Labarthe et M. Saubadu) et les quelques parents présents. Le journaliste de Sud-Ouest est resté un long moment et a bien retranscrit dans son article les inquiétudes des enseignants face aux multiples attaques en cours : déscolarisation des petites sections et création de jardins d'éveil à l'intérieur des écoles mais sans enseignants, négation du professionnalisme des enseignants de maternelle, suppression massive de postes en particulier en maternelle et dans les Rased...

Depuis, un collectif d'enseignants s'est réuni le jeudi 27 novembre à Bergerac, et appelle tous les collègues du département à:
- une journée d'action "gilets jaunes" tous les lundis de décembre : Porter un gilet jaune à l'entrée et à la sortie des classes. Afficher des banderoles (école en danger, etc...).
- organiser le gel des 60 heures dès la rentrée de janvier
- mobiliser les parents, les élus, les personnels, école par école, pour résister avec nous.

D'autres collectifs ont vu le jour : suite à une réunion qui a eu lieu le 4 décembre à Périgueux pour la défense de l'Ecole Publique et Laïque des parents d'élèves ont souhaité la création d'un outil de communication par internet, un blog dont voici l'adresse : http://www.parentsdeleves-24.fr

L' objectif est d'informer et de sensibiliser les parents , puis d'organiser une grande réunion publique pour fédérer les actions de résistance début 2009.

RANDONNEES PEDESTRES

Samedi 14 Juin
Un petit groupe d'une dizaine de personnes s'est retrouvé sur le parking du supermarché de Creysse afin d'organiser un covoiturage vers Mauzac.
Arrivés au port de Mauzac , la montée est rude pour atteindre le haut de la falaise dominant la rivière Dordogne. En chemin, nous nous arrêtons voir les ruines du Théâtre. Nous essayons de descendre vers un cluzeau mais plusieurs glissades dans la pente nous en dissuadent … Le reste de la balade nous conduit à travers champs et bois, sur la hauteur, avant de redescendre à Mauzac par le vallon menant à Sauveboeuf.
Avant de reprendre la voiture, nous avons longé le canal et visité le petit port de Mauzac, son écluse et son plan d'eau.

Samedi 10 Octobre
C'est à Cours de Pile que nous nous sommes retrouvés.
Un circuit d'une dizaine de kilomètres avait été balisé lors du printemps 2008 et nous l'avons donc suivi. Après un départ dans la plaine, nous sommes passés d'un coteau à l'autre en suivant sentiers forestiers et petites routes communales.
Au retour, nous avons aperçu le château de Pile qui, hélas, a subi un grave incendie au cours de l'été. Une dernière petite montée depuis le stade et nous voici revenus sur la place du village.

Prochaine randonnée en Janvier 2009.

Martine Morel

DECOUVERTE DU PATRIMOINE DU BERGERACOIS

Comme chaque année l'ALEP vous fera découvrir le patrimoine bergeracois et notamment la ville de Bergerac: plusieurs thèmes seront abordés( la vieille ville, la batellerie, les monuments, les hommes illustres). Puis autour de Bergerac, nous visiterons les chefs-lieux de canton et certains sites intéressants, par exemple: le barrage de l'Escourrou.

Notre première sortie se fera début mars. On vous contactera.
Votre guide habituel: Marc Lavaud-tél: 0553576291

ALEP N° 25

 

Le mot du Président


Tous les prévisionnistes patentés et autres diseurs de bonne aventure nous prévoient une année difficile sur le plan économique et social.
Dont acte. Si elle doit l'être elle le sera. Il n'empêche qu'elle restera la première de notre deuxième décennie ALEP, et çà personne ne pourra nous le prendre.
Et puis tous ces savants calculateurs ne se sont-ils pas déjà lourdement trompés en ne voyant rien venir de cette crise, si énorme à ce qu'on nous dit, à moins qu'ils n'aient préféré nous la cacher, ou bien encore parce que certains pensaient peut-être y trouver "leurs comptes" !!!
Quoiqu'il en soit à l'ALEP nous avons l'habitude de faire face aux adversités. Jusqu'à présent nous les avons surmontées et nous entendons bien continuer.
Ce 1er trimestre qui s'achève a vu se tenir notre Assemblée Générale, encore bien fréquentée et rehaussée par la présence de nombreux élus au nombre desquels Monsieur le Député et Monsieur le Maire de Bergerac.
Soyez tous remerciés pour le soutien que vous nous apportez.
Vous avez pu aussi assister à la prestation de François Dubet, sociologue et professeur des universités qui a captivé une assistance nombreuse à l'Orangerie lors de sa conférence, le 10 avril, sur les inégalités à l'école.
Il a un peu titillé tous les acteurs, des parents aux enseignants en passant par les ministres successifs, de manière objective et sans concession pour personne.
Il est resté optimiste car même si notre système est perfectible, à l'image de notre société, il pense que nous sommes aussi un peu trop des éternels insatisfaits qui devrions relativiser davantage.
Je le remercie bien sincèrement d'avoir répondu spontanément à notre invitation malgré un emploi du temps bien chargé.
L'autre gros morceau que nous préparons c'est la fête des Écoles. Dores et déjà je vous demande de retenir la date du 27 juin. Nous allons éditer une plaquette qui vous en précisera les détails et sera distribuée à toutes les familles.
Sans trahir un secret je peux vous révéler quelques nouveautés : entrée du stade gratuite, début de la fête par les chœurs à 18h00 suivis de la kermesse, des autres festivités, etc.
J'aimerais que cette année particulière soit plus encore que les autres synonyme de fête, surtout pour les enfants.
J'aimerais que le succès soit celui de la solidarité de tous : parents, enseignants, familles, amis.
N'oublions pas que 95% des bénéfices reviennent aux élèves. Faisons de 2009 un grand millésime.
Je compte sur votre forte mobilisation.
Merci d'avance. Bien Amicalement.


Jean Louis FEYFANT


L'école en débat : école, laïcité, inégalités

A l'invitation de l'Alep, une bonne centaine de personnes a assisté à la conférence de François Dubet vendredi 20 mars, salle de l'Orangerie.
Après une courte présentation de l'Alep par son président Jean-Louis Feyfant et de ce qui a motivé l'association à organiser cette conférence, la parole a été donnée à l'orateur.
François Dubet est sociologue, spécialiste de l'éducation, professeur des universités à Bordeaux 2 et directeur d'études. Son intervention très construite, sans langue de bois et truffée de nombreux exemples, a porté principalement sur les inégalités.
Dans un premier temps il a développé une analyse des inégalités scolaires et de la justice dans l'école. Dans une société inégalitaire, l'école est inégalitaire. Le système est cruel, engendre de la violence et des stratégies d'abandon face aux difficultés : les vaincus sont regardés comme responsables de leur échec. François Dubet pointe la notion d'égalité des chances : est-ce une égalité sélective basée sur le mérite ( mais qu'est-ce que c'est que le mérite ? ) ou une égalité des résultats ?
Les pays dont le système scolaire vise une égalité des résultats mettent de l'argent tôt à l'école et sélectionnent très tard. En France on met de l'argent tard (au lycée) et on sélectionne tôt. François Dubet regrette un apprentissage trop précoce de la lecture, déplore les nouvelles formes de soutien dans les écoles ( entre midi et deux ) et dénonce un redoublement massif : 30% des élèves français ont redoublé à l'âge de 15 ans, 50% à l'âge de 18 ans.
F.Dubet pose ensuite le problème des inégalités produites par l'école dans une société française qui croit énormément aux diplômes mais qui laisse rarement une 2ème chance aux jeunes.
Enfin il questionne l'école républicaine et son rapport à la démocratie. Les enquêtes montrent que les élèves français ne sont certes pas les plus faibles, mais ce sont ceux qui osent le moins questionner leurs enseignants, et surtout ceux qui ont l'image d'eux-mêmes la plus négative.
En conclusion F.Dubet affirme qu'il n'y a plus depuis longtemps de véritable politique éducative. Il pense que l'école ne peut pas à elle seule réduire les inégalités. Nous devons nous intéresser beaucoup plus à la manière dont elle est enchâssée dans la vie sociale. Et pour cela il y a urgence : c'est à l'école que la violence des affrontements sociaux est la plus grande. Il se refuse pourtant au pessimisme, croit en la capacité de résistance des enseignants quand c'est nécessaire et appelle à la construction collective et négociée d'une vraie politique de l'éducation.
De nombreuses questions sont ensuite venues de la salle :
Sur ses relations avec Darcos : au-delà des souvenirs courtois de condisciples au lycée de Périgueux, F.Dubet se dit scandalisé par la réforme du 1er degré, trouve la masterisation de la formation des enseignants incompréhensible mais voit des ouvertures dans la réforme des lycées (diminution de la sélection par la filière S par exemple.)
Sur les réformes faites par les autres pays : la Finlande est un tout petit pays ; par contre les réformes au Canada, aux Etats-Unis et en Angleterre produisent des effets et elles ont été âprement négociées. Les universités mexicaines sont excellentes, mais ce pays n'investit pas dans l'école primaire.
Sur les objectifs pour l'école (culture, compétences, expériences..)
Sur les inégalités : pour F.Dubet la conscience des inégalités reste très vive, alors que certaines sont de fait réduites : dans les années 60, 15%des élèves seulement accédaient au lycée ; c'était une inégalité flagrante mais " acceptée ". Aujourd'hui le plus grand nombre des élèves accède au lycée , mais avec un très fort ressenti d'inégalités entre les filières, les établissements…
Sur l'illettrisme : de 6 à 12 % des jeunes restent dans l'échec massif quel que soit le système scolaire.

Une conférence très riche donc, avec un orateur qui n'hésite pas à bousculer les idées reçues mais qui ne cherche pas la provocation : c'est bien au contraire dans une perspective de refondation du système éducatif et de la défense de ses valeurs fondamentales qu'il nous a livré ses études et ses analyses.
Pascal BAUDE


Découverte de la batellerie à Bergerac


Nous sommes partis du CIVRB à 14h30, ce dimanche 22 mars, pour découvrir les vestiges de la batellerie dans notre ville : les cales, le port, le rouleau servant à faire passer les cordes contre la margelle du Vieux Pont, les restes des chantiers navals de construction des gabares Arnouil, l'écluse Salvette et la cale de l'Alba.
Les bateaux ( gabares, gabarots, argentats, … ) arrivaient d'Argentat ou de la moyenne Vézère.
Ils descendaient à Libourne ou à Bordeaux au fil d'un courant difficile ou dangereux.
Les premières traces écrites de la navigation sur la Dordogne remontent à 1194. Cette navigation a été ruinée par l'arrivée du chemin de fer ( en 1875 ).
Nous avons aussi remarqué en passant les traces de l'Ancien Pont, l'échelle des crues, le " palais " Gimet, ancien minotier ( clinique de la Terrasse ), la maison de l'éclusier, la mini-centrale électrique et l'écloserie Migado.
Retour vers 17h, la tête bien pleine, mais les jambes vides, pour plus de 30 personnes, sans compter les enfants…


Marc LAVAUD


RAPPORT MORAL (extraits)

D'abord, les points négatifs :
- Les adhésions stagnent, tant chez les parents que chez les enseignants. Notre force passe pourtant par là.
- Des piliers de l'Alep s'en vont ou s'éloignent, pour des raisons personnelles, professionnelles ou familiales ( Martine Morel, Christian Langlais, Jean-Louis Lamaurelle, Jacques Tardieu ), mais ils seront près de nous et nous aideront ponctuellement.

Ensuite, le côté " clair " de notre bilan :
- Une version " relookée " de la fête des écoles (entrée gratuite, chœurs à 18h suivis de la kermesse, animations diverses dont certaines issues du travail scolaire, des intervenants ou des associations, restauration) ; une plaquette de présentation sera distribuée dans les écoles. Formule à haut risque qui exige la mobilisation des enseignants - qui ont participé au choix de ces modalités - et des parents.
- Le fonctionnement de l'Alep est correct ( le bureau informel du lundi fournit la quasi-totalité du travail, le bureau et le CA se réunissent régulièrement ). Toutefois, il faudra résoudre le problème du poste de secrétaire. Et pourquoi ne pas intégrer des enseignants en activité ? Pourquoi ne pas relancer le principe d'un correspondant de l'Alep dans chaque école ?
- Au chapitre des projets, nous étudions avec la Ville de Bergerac une action sur un échange de livres, dont nous reparlerons certainement. Toutes les autres activités sont reconduites.
- La grande affaire, à l'occasion des 10 ans de l'Alep, reste la conférence-débat de François Dubet, le vendredi 20 mars ( cf. par ailleurs ).

En conclusion, je dirai que nous sommes à l'écoute de vos idées, de vos souhaits, et que pareils à des marathoniens, nous comptons bien aller au bout de la compétition ; nous ne pouvons réussir qu'ensemble, tout comme notre école et notre société ne peuvent être sauvées que par des citoyens unis face aux démolisseurs.

Jean-Louis FEYFANT

ALEP N° 26

Le mot du Président
Chers amis,
Une année s'achève, une nouvelle commence, c'est le temps qui passe.
Le temps gère notre vie mais il défile à une vitesse folle. Il me semble que c'était hier que nous étions sur la pelouse du stade Gaston Simounet pour écouter chanter tous ces minots, hors il n'en est rien, nous sommes déjà en train de préparer la prochaine fête des écoles.
Il faut dire que notre vie est rythmée par tant d'évènements et d'occupations que cela nous laisse bien peu d'espace temps inoccupé.
A l'ALEP, côté emploi du temps nous avons encore vécu une année pleine, entière et sans temps morts.
Vous connaissez la plupart de nos actions, déjà en place depuis pas mal de temps, elles vous sont relatées dans ces colonnes et dans la presse.
Comme si cela ne suffisait pas nous allons en ajouter de nouvelles et en avons d'autres en réserve qui germent et frappent à notre porte. Je ne dirai ici que quelques mots sur les deux plus importantes à venir.
D'abord nous reprenons le chemin des conférences, après une courte pause.
Après avoir invité François Dubet pour traiter de l'école nous vous proposerons une soirée sur les addictions des enfants, sans doute début 2010 et qui pourra peut-être connaître un prolongement pour peu que nous puissions y consacrer du temps.
Ensuite nous préparons une action "livre libre" en partenariat avec la Ville de Bergerac. Elle consiste à mettre à disposition dans des endroits stratégiques de la ville, des urnes, où tout un chacun pourra déposer un livre dont il ne veut plus ou qu'il veut faire partager, et en retirer un autre, le rendre ou pas, etc.
D'autres idées sont en gestation mais soyons prudents et réalistes car elles demandent d'y consacrer du temps. En plus du temps nous risquons de manquer aussi de bonnes volontés, et je lance à nouveau un appel pour que parents, enseignants, retraités, amis, veniez nous épauler et prendre part à ce développement.
L'année de crise que nous traversons devrait faire prendre conscience à tous que même si le temps nous manque, nous devons nous concentrer sur ces valeurs incontournables : solidarité, laïcité, amitié, tolérance, et donner aux autres un peu de notre temps. Les fêtes qui approchent en seront une bonne occasion.
Avec un peu d'avance je vous les souhaite excellentes et pleines de joie et de bonheur.
Je compte plus que jamais sur votre mobilisation à tous.
Bien amicalement.
Jean Louis Feyfant


La FETE DES ECOLES
Samedi 27 juin, à 17h 30, les portes du Stade Gaston Simounet s'ouvrent, accueillant parents et enfants des écoles publiques de Bergerac venus participer gratuitement à la 12éme Fête organisée par l'ALEP.
Depuis le matin, les bénévoles avaient installé tables, chaises, barrières, friteuses, décorations diverses et autres tandis que les employés des ateliers de la ville finissaient le montage des scènes, des stands et des lumières. Dans l'après-midi, la sonorisation était installée, les écoles avaient mis en place le matériel nécessaire au fonctionnement des stands de la kermesse et les nombreux petits lots à gagner rangés sur les tables du stand ALEP. Chacun était à sa place : bénévoles, éducateurs, enseignants, techniciens.

A 18h, " Les classes chantantes " ouvrent la soirée avec la mise en place, face aux tribunes du stade, des élèves du cycle 2 sur l'estrade de droite, ceux du cycle 3 à gauche et des maternelles au devant de leurs aînés. Les trois musiciens accompagnateurs s'installent au centre des trois groupes. Les chants répétés dans les classes tout au long l'année s'enchaînent applaudis par quelques 1 200 parents et amis. Le chant final " Tout rebarbouiller " est repris par l'ensemble des choristes. Après la sortie des maternelles, les classes élémentaires assistent à la prestation de certains d'entre eux équipés de tambours et de baguettes pour une audition de percussions. Tout ce petit monde bruyant se met en marche vers les stands de kermesse suivi par nos artistes d'un soir.

Il est 19h et les ateliers sportifs, les stands de jeux, la vente des boissons, frites, saucisses, chichis, crêpes et autres commencent alors. Ce sont des files d'impatients face au divers jeux pour tenter de gagner de précieux points qu'ils vont ensuite échanger au stand des lots contre des bagues, des colliers, des cordes à sauter, des ballons, des pistolets à eau, des billes, des sifflets, des voitures, etc…

A 20h 30, le départ des courses de relais est donné avec cette année une première avec le relais des CE1 suivi des CE2, des CM1 puis des CM2. Toujours très disputées, elles donneront les résultats suivants :
CE1 : 1er Edmond Rostand 2ème Jean Moulin
CE2 : 1er Edmond Rostand 2ème Jean Moulin
CM1 : 1er Jean Moulin 2ème Edmond Rostand 3ème Les Vaures 4ème René Desmaison
CM2 : 1er René Desmaison 2ème Jean Moulin 3ème Les Vaures

Les personnalités présentes dans la Fête, Monsieur le Député, Monsieur le Maire, des Adjoints, distribuent alors les coupes offertes par la Caisse d'Epargne Aquitaine-Poitou-Charente aux écoles classées.
Vers 22h 30, la fête se vide peu à peu, chacun repart satisfait d'avoir passé une agréable soirée (nous l'espérons) parmi tous les amis de nos écoles publiques.

Le temps idéal, la nouvelle organisation des horaires des activités, la prestation très satisfaisante des chorales, le public nombreux, la bonne fréquentation des stands de restauration et de kermesse, des ateliers sportifs font de cette journée une réussite. La baisse du résultat financier à 4 045 €, dû à l'entrée gratuite, aux frais d'orchestre, au surplus de sonorisation, était attendue. Malgré cela, au cours de l'année scolaire 2009/2010, les élèves des écoles concernées pourront, comme les années précédentes, assister à un spectacle financé par 95% du bénéfice de cette soirée.
Michel Béchadergue


FORUM DES ASSOCIATIONS
Comme tous les deux ans, l'ALEP a partagé un stand avec les FRANCAS de Dordogne, le samedi 26 et le dimanche 27 septembre. Cette double vitrine permet de multiplier les contacts, et de sensibiliser les visiteurs à la complémentarité de nos deux associations.
L'accent, cette année, avait été mis sur le 20e anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, qui va fournir l'occasion d'une action éducative de l'ALEP et des FRANCAS fin novembre/début décembre, dans les écoles publiques volontaires.

Le forum a permis en outre de faire connaître notre programme d'activités à venir, que vous trouverez par ailleurs dans ce bulletin.

Ce fut aussi l'occasion de réactualiser et de formaliser un nécessaire partenariat avec Créasciences, tant nos actions s'inspirent des mêmes principes.

Ce forum - et les Assises de la vie associative qui l'ont précédé de deux jours - ont permis de fortifier la présence et l'image de l'ALEP dans le paysage associatif et éducatif de Bergerac.
Pierre Tardieu

UN CAHIER,UN CRAYON
Pour les enfants du Burkina Faso

Solidarité Laïque, la MAE, la MAÏF organisent une grande collecte de matériel scolaire qui permettra l'équipement en fournitures de centaines de classes au Burkina Faso, un des pays les plus pauvres de la planète.
Un Cahier, un Crayon ce sont des moyens matériels indispensables pour permettre l'accès à l'éducation.
Depuis 2001, des tonnes de matériel ont été distribuées en Afghanistan, au Bénin, en Haïti, au Maroc, au Niger, …

Les écoles les plus défavorisées sont choisies sur place par des partenaires locaux qui supervisent et prennent en charge la distribution, en lien avec les autorités pédagogiques : c'est la garantie d'une distribution efficace sur place.

L'ALEP relaie cette action humanitaire auprès des écoles publiques de Bergerac ; c'est une opération extrêmement simple que peuvent mener une ou plusieurs classes, une école, sur la base du volontariat. L'ALEP se chargera de l'acheminement des cartons conditionnés par les écoles.

Ce peut être l'occasion de donner à cette opération un réel sens pédagogique d'éducation à la solidarité, et au delà de la simple collecte, de préparer aux engagements ultérieurs, d'éveiller à la coopération internationale, d'interpeller sur le Droit à l'Education.

Des dons peuvent également être versés à Solidarité Laïque ; si vous êtes intéressés, nous contacter pour la démarche à suivre.

Christian Langlais

CIDE
La Convention Internationale des Droits de l'Enfant a 20 ans

A première vue, il peut paraître évident à chacun de nous que tout enfant a droit à une famille, à une identité, à un toit, à l'éducation, à la santé ; pour ne citer que le plus important.

Il a tout de même fallu attendre le 20 novembre 1989 pour que l'Assemblée Générale des Nations Unies vote ce texte à vocation universelle, désormais connu sous le sigle CIDE.

Cette Convention "pose le fait que l'enfant [de 0 à 18 ans] est une personne sociale disposant de capacités, quel que soit le schéma culturel ou éducatif dans lequel on se trouve, que l'on parle de l'espace familial ou social." (Pierre de Rosa, responsable national des Francas)

Notre modeste bulletin ne nous permet pas de porter une appréciation qualitative argumentée sur l'application de ce texte fondamental, qui possède plus que le seul mérite d'exister. Si beaucoup a été fait, beaucoup reste à faire. Ici et ailleurs.

Aussi l'ALEP, en partenariat avec les FRANCAS de Dordogne, met-elle en œuvre, auprès des enfants des écoles publiques, une action de sensibilisation, à caractère pédagogique, qui s'étalera sur 2 semaines, du 26 novembre au 8 décembre, en coopération avec les enseignants volontaires.

Notre façon à nous d'agir et de faire agir pour les Droits de l'Enfant.
Pierre Tardieu

EXPOSITION D'ETE
Marlène BILLAT à la Bibliothèque Municipale

Notre expo d'été a accueilli Marlène BILLAT, du 26 juin au 21 juillet, à la Bibliothèque Municipale, pour une palette de 23 tableaux acryliques sur le thème : " Portes d'ici et d'ailleurs ".

Portes ouvertes ou fermées Portes à secrets
Portes à rêves Portes à discrets
Portes à mystères Portes à indiscrets

Portes d'un autre âge Portes d'amour
Ou de lointains rivages Portes de désamours
De jamais et de toujours
Portes à histoires
Portes à espoirs Ou à désespoirs
Mais toujours Portes à esthétique Portes à imaginaire

C'est bien cette double mission de l'artiste que nous a proposée Marlène BILLAT .
Pierre Tardieu

Programme indicatif des activités 2009-2010
Les grandes lignes de ce programme ont été adoptées par le bureau du 7 septembre et seront proposées au Conseil d'Administration du 12 novembre.
1 - Forum des Associations : voir article dans ce bulletin.
2 - Convention Internationale des Droits de l'Enfant (20e anniversaire) : voir article dans ce bulletin.
3 - Solidarité Laïque (un cahier un crayon pour le Burkina-Faso) : voir article dans ce bulletin.
4 - Des Maîtres Peignent : exposition de peintures à la Caisse d'Epargne, du 12 novembre au 2 décembre.
5 - Action culturelle : programme des écoles financé par le bénéfice de la fête des écoles ; nouveau partenariat avec Créasciences (planétarium) ; le bonsaï : exposition, rencontres, ateliers (en septembre 2010) .
6 - Connaître et comprendre : les addictions des enfants (les détecter, les analyser, y faire face), avec le Centre Départemental d'Addictodologie), en février/mars 2010).
7 - Livre libre : échange informel et anonyme de livres, par l'intermédiaire de boîtes adaptées ; libre service en pleine ville.
8 - Fête des écoles publiques : en préparation pour le samedi 26 juin 2010.
Ce plan d'actions, déjà conséquent mais non exhaustif, peut être adapté et enrichi en fonction des circonstances et des propositions qui peuvent toujours être faites.
Pierre Tardieu

ALEP N° 27

Mars 2010

Le mot du Président
Chers amis,
Un célèbre chroniqueur de radio que j'appréciai beaucoup pour son habileté à jongler avec la langue Française, concluait son émission par un célèbre "nous vivons une époque moderne".
Cette époque moderne nous oppresse toujours et sans doute plus encore ces temps-ci. Je crois qu'elle doit être responsable de bien des maux si l'on se fie à ce que nous entendons quotidiennement autour de nous : "je suis débordé", "je n'ai plus de temps", "on nous en demande trop", etc.
C'est sans doute un peu vrai mais j'aimerais rêver que nous prenons le temps de prendre un peu de recul, de la hauteur, pour relativiser les choses.
Supposons que nous disions stop à toutes ces obligations qui nous dévorent. Donnons leur la vrai valeur qu'elles ont et pas plus, et classons les par importance selon la règle du "important mais pas urgent" ou celle du "urgent mais pas important".
Alors je crois que nous pourrions nous rendre compte que cet étau qui nous tient prisonnier peut facilement s'ouvrir, et nous laisser voir à nouveau des choses simples, des choses vraies.
L'ALEP vous offre cette possibilité de vous changer les idées et de donner à nouveau un peu de votre temps aux autres. Pour vous y aider vous découvrirez dans ce bulletin toutes les actions passées, en cours, ou à venir.
Je voudrais quand même souligner ici les principales, en commençant par la conférence sur les addictions des enfants au mois de mars.
Puis viendra le livre libre dont les urnes seront inaugurées dans Bergerac au printemps et qui sera suivi de notre expo d'été fin juin.
En fin de saison les écoles feront la fête. Elle reprend cette année la formule testée l'année dernière, à nouveau plébiscitée par tous, et à laquelle, pour notre plus grand bonheur il ne manquera plus qu'une école maternelle et une partie d'une élémentaire.
Pour la fin d'année nous avons en projet une autre conférence qui portera sur l'illettrisme et pour les mois à venir un gros chantier est en gestation. Il devrait naître dans les semaines qui viennent et sera accompagné d'autres, nouveaux eux aussi, un peu moins lourds.
Si vous voulez la vivre d'une autre manière cette époque moderne, vous n'avez que l'embarras du choix.
Donnez-vous un peu d'air, venez partager le nôtre.
Je compte sur votre présence nombreuse à notre prochaine Assemblée Générale, au centre Jules Ferry.
Bien Amicalement.


DES MAÎTRES PEIGNENT
Du 12 novembre au 03 décembre 2009 et pour sa 9ème édition, l'exposition "Des Maîtres peignent" a été accueillie avec chaleur par les responsables de la Caisse d'Épargne tant régionaux que bergeracois.
Les artistes ont pu accrocher leurs œuvres dans un espace réaménagé récemment où elles reçoivent dorénavant un bon éclairage et où les curieux peuvent prendre du recul.
L'ALEP a beaucoup apprécié le partenariat de la Caisse d'Épargne qui a consisté en la mise à disposition du local, la réalisation de très belles affiches et cartons d'invitation, la participation au vernissage.
Christian BARTHELEMY , Simon BURON, Janie CHEZE-DUPARC, Suzette CONREUR, Béatrice GAGNEBÉ, Simone GAILLARD, Gisèle GALL, Élyane GUICHARD, Jacques LALLÉ, Maryse LEGRAND, Françoise LEPAINTRE, Marie-Claude MAURILLON et Jacqueline THERON ont conquis un public nombreux aux dires du Personnel des lieux.

Jacques Legrand

LIVRE LIBRE
Cet intitulé inattendu recouvre une opération tournée vers la culture populaire, puisque aussi bien il s'agit de mettre à disposition - gratuitement et de manière permanente - des livres que chacun pourra déposer dans quatre boîtes adéquates, réparties dans les quartiers, pour mieux emprunter celui ou ceux que d'autres personnes y auront déposés.
Complémentaire des offres de la bibliothèque municipale et des librairies, cette action, initiée par l'ALEP en partenariat avec la Mairie, a l'ambition de faire vivre, voire revivre, le livre, dans une démarche de partage, d'échange, de responsabilité. Une démarche éducative et citoyenne, qui s'inscrit parfaitement dans notre philosophie d'éducation populaire, à la portée du plus grand nombre.
La mise en route officielle, en avril ou mai, sera marquée par une manifestation, la date et les modalités exactes restant à préciser.
Pierre Tardieu

RANDONNEE PEDESTRE
à Sadillac samedi 24 Octobre

Le temps peu clément ( pluie, brouillard ) avait dissuadé quelques inscrits mais , en fait, en arrivant à Sadillac, le temps s'était bien amélioré et le soleil a même fait quelques apparitions.
Au cours de la boucle d'une dizaine de kilomètres, nous avons marché au milieu des vignes, des champs, traversé quelques forêts et longé de belles propriétés. Les sentiers parfois bien détrempés nous ont occasionné quelques glissades mais tout le monde est resté debout !
Revenus au village, nous avons fait la connaissance d'un grand-père, habitant sur la place. Ce dernier nous a ouvert l'église qui possède les plus beaux chapiteaux romans du bergeracois, nous a montré ses "trésors" dont un vieux gramophone en parfait état de marche. Nous avons même failli danser sur la place du village !
Une randonnée dans une bonne ambiance et une rencontre originale, bel après-midi !
Martine Morel

LA LIGUE DORDOGNE A 80 ANS

Cet événement, qui se fêtera le samedi 17 avril au complexe sportif de Chancelade, sera l'occasion :
de mettre en valeur tant l'activité de la fédération que celle des associations affiliées.
de permettre à chacun d'être à la fois, et tour à tour, acteur et spectateur pour des moments conviviaux, d'échanges, de pratiques sportives et culturelles.
d'une manifestation s'adressant tant aux responsables associatifs qu'aux adhérents des associations affiliées, mais aussi au grand public.
d'un coup de projecteur médiatique sur la vie associative dans le département, à travers le réseau de la Ligue de l'Enseignement.

L'ALEP y tiendra un stand où elle présentera ses activités et ses projets, à travers affiches, publications, photos, témoignages, vidéo.
Pierre Tardieu

BALADE DECOUVERTE
des bâtiments de Bergerac

Ce dimanche 15 novembre, nous avons commencé par visiter la gare, notamment le poste de commande du trafic qui est informatisé. Un cheminot nous a fait l'historique du Chemin de Fer à Bergerac et nous a expliqué le fonctionnement de la gare. Celle-ci a eu dans le passé une activité importante, en particulier dans le domaine du fret. Environ 500 cheminots y étaient employés.
Nous passons devant la Sous-préfecture qui comporte deux cours et un grand parc. Derrière ce parc était situé une école, rue des Frères Prêcheurs, devenue l'école Jean Moulin. A coté de la Sous-préfecture, le portail de l'école Gambetta vient du château de La Force, détruit sur ordre de Lakanal.
Le groupe poursuit sa visite par la Grande Rue qui reliait jadis le nord de Bergerac au sud.
Nous nous retrouvons devant la Mairie de Bergerac : l'imposant bâtiment était un couvent puis un hôpital qui est devenu la Mairie en 1905.
Tout près se trouve le petit temple des Henriquets qui était un courant dissident du culte réformé. Actuellement il est utilisé par l'école de musique.
Nous allons sur la place Malbec où se trouvait l'ancienne mairie et une halle aux blés.
Nous terminons en passant devant le Palais de Justice construit de 1867 à 1869. Son architecte s'est inspiré de la Grèce Antique et de Rome : colonnes à chapiteau et front triangulaire avec le Balance et la Main de justice.
J.P. Rousseau

CARNAVAL

Un carnaval des enfants des écoles publiques de Bergerac est organisé par les écoles, la Mairie, avec cette année la participation de notre association.
Des élèves, des groupes, ou des classes ont confectionné des affiches sur le thème du cirque. Trois de ces affiches ont retenu l'attention d'un jury composé de deux personnes du Service Enseignement de la Mairie, de deux membres de l'ALEP (Jacques Tardieu et Jacques Legrand) et de Florence Beaulieu, conseillère pédagogique en arts plastiques.
Les auteurs recevront un livre en récompense.
L'une des trois a été choisie pour être photocopiée et servir à annoncer, dans les écoles et dans les boutiques ou lieux culturels de la ville, le défilé des enfants.
C'est le vendredi 26 mars, en partant de la place Gambetta à 14h, que les enfants déguisés serpenteront dans les rues de la vieille ville et reviendront par la Fontaine et la rue de la Résistance.
Vous êtes vivement conviés à venir les applaudir.
Michel Béchadergue

 

ALEP N° 28

Juin 2010

UNE NOUVELLE ACTIVITE : LA MARCHE NORDIQUE

Certes, s'il s'agit pour certains d'une mode, c'est avant tout une activité saine et bénéfique, accessible à tout âge et sans véritable contrainte physique spécifique. Marcher en groupe, après quelques informations techniques par une animatrice hautement qualifiée, et ce dans le cadre bucolique du parc de Pombonne, a enchanté la trentaine de participants, épatés de marcher tout en devisant sans même être essoufflés.
Il est vrai que pour l'ALEP, cette pratique ne peut se concevoir que comme un loisir pour tout un chacun, dans un esprit de convivialité et de bonne humeur ; opinion partagée et vérifiée ce jeudi 13 mai.
Le groupe constitué ce jour-là, fort de cette prise de contact réussie, ne demande qu'à se retrouver et s'étoffer. Rendez-vous est donc d'ores et déjà pris pour le samedi 19 juin, à Saint-Marcel du Périgord à 14h30. Parlez-en autour de vous, faites-en connaître l'esprit et la richesse .
Une autre initiation sera proposée au public dans le cadre de la fête des écoles le samedi 26 juin, cependant qu'un animateur propre à l'ALEP est en cours de formation. Une activité prometteuse, donc, qui renoue avec nos objectifs de sport à caractère " loisir populaire ".

Pierre Tardieu

CARNAVAL DES ECOLES PUBLIQUES DE BERGERAC

Après avoir dessiné les affiches annonçant le " Carnaval des écoles ", 1200 enfants se sont retrouvés vendredi 26 Mars pour défiler dans la ville.
Des plus petits de la maternelle aux plus grands de l'élémentaire, ils étaient tous déguisés, maquillés, excités ou un peu apeurés mais ravis d'être là.
Ce sont les tout-petits qui ouvraient le défilé, bien installés dans le petit train touristique de la ville. Les plus grands suivaient à pied au rythme des percussions dirigées par Mathieu qui assurait l'animation sur le parcours.
Musique, chants, cris, la Grand rue et les rues Colonel de Chadois, de la Résistance et Ste Catherine avaient un air de fête.
Le défilé s'est terminé pour certains à l'école Jean Moulin par une vente de gâteaux et de boissons, les autres reprenant le bus vers leur établissement.

Un grand remerciement à la Municipalité de Bergerac ainsi qu'à toutes les écoles participantes.

Geneviève Dupuy


RESULTATS DU TIRAGE DES LOTS POUR LA FÊTE DES ECOLES

En présence de Me Masson, huissier de justice à Bergerac, la remise aux gagnants des lots de la tombola 2010 s'est déroulée le mardi 25 mai, au siège de l'Alep.

Voici la liste des heureux gagnants et les écoles concernées:

Téléviseur : Poilbout Phillipe (Naillac élémentaire.)
Lecteur Blu-Ray : Mr Spyropoulos (René Desmaison)
Appareil photo numérique : Doche Elsa (Jean Moulin)
Baladeur DVD portable : Romane Philippe (Romain Rolland)
Baladeur MP3 : Joly Kyllian (Alba)
Un abonnement cinéma pour Borie J. Claude (Bout des vergnes) ainsi que pour Mr Rousserie (Les Vaures)
Radio réveil : Mr Wan Voraragen (Gambetta) ainsi que pour Mr Zerlant (Pauline Kergomard)
Jeu poker set : Henni Malika (Edmond Rostand)
Service café : Chauveau Céline (Maternelle. Naillac)

Merci à tous ceux qui ont participé à cette tombola

Nous comptons sur votre présence à la Fête des Ecoles qui aura lieu le 26 juin 2010.
öOuverture de la fête : 17 heures . (Entrée de la Fête GRATUITE).
öCHORALES des enfants des écoles.
öAprès les chorales, ouverture de la kermesse (vers 19h) :
- stands organisés et tenus par les Ecoles
- ateliers par les associations.
- relais des enfants des écoles
- initiation à la marche nordique
- restauration, buvette.


LES ADDICTIONS DES ENFANTS

Persuadée qu'il s'agit d'un sujet omniprésent dans le vécu actuel des parents et des enseignants, l'ALEP avait sollicité l'ANPAA (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) pour informer et débattre, au cours de cette soirée du 23 mars animée par le journaliste Bernard Clément.

Le directeur de la structure, Vincent Patissou, un médecin en addictologie, Thierry Larelle, et une psychologue-clinicienne, Fabienne de Gauléjac, ont décortiqué et analysé les tenants et aboutissants des conduites à risques des enfants et adolescents, jusqu'aux addictions et dépendances diverses.

Ils ont montré que prendre des risques - et le risque est inhérent à la vie elle-même, faite de ruptures - c'est transgresser, pour chercher, construire et affirmer une identité . Et ce, dès la petite enfance, qui explore déjà l'environnement . Puis viennent d'autres conduites exploratoires favorisant la socialisation de l'enfant. Enfin, la phase " en apothéose " du pré-ado et de l'ado, expérimentation liée à la puberté. Il s'agit alors, à travers les défis de la sexualité, des substances psycho-actives, des jeux codés d'agression, des jeux virtuels, de la vitesse, des conduites anti-sociales, il s'agit donc de se rassurer en atteignant le but visé, afin de mieux poursuivre sa quête ; de transformer l'angoisse en quelque chose de plus précis, de plus identifié, de mieux maîtrisé. Le dénominateur commun , dans cette construction identitaire, consiste en une sollicitation au(x) vertige(s), à faire que le monde tourne autour de soi et non l'inverse.

Le débat qui a suivi, bien que dense et varié, n'a peut-être pas tenu toutes ses promesses, le nombre de présents à la soirée étant un peu décevant : le sujet, très contemporain pourtant, était certainement trop dérangeant pour un public trop concerné.

Pierre Tardieu

LIVRE LIBRE

Le 15 avril dernier, Dominique Rousseau, maire de Bergerac, Denis Carissan, conseiller municipal chargé de la culture, et les représentants de l'ALEP inauguraient la boîte à livres de la place du Livre de Vie, la bien nommée, en plein cœur du quartier historique.

Initiée par l'ALEP et mijotée en partenariat avec la ville pendant une année, cette opération de culture populaire vise aussi à développer le partage, l'échange, le multi-culturel et le civisme de chacun. Le livre, qu'on le mette à disposition spontanément, ou qu'on l'emprunte pour son compte personnel, permet de comprendre et connaître l'Autre, l'Homme, l'humain, et d'apprendre l'art de mieux vivre ensemble. Il véhicule l'humanisme que nourrit la volonté de chacun de s'ouvrir aux autres en s'épanouissant soi-même. Quoi de plus conforme aux principes d'éducation populaire de l'ALEP , auxquels chaque membre de l'association peut contribuer ?

Si la boîte du quartier historique a malheureusement été vandalisée - et sera prochainement remplacée et déplacée - 3 autres boîtes assument parfaitement leur fonction : à la mairie annexe de Caville, au parc Jean-Jaurès et à l'auditorium. Aussi envisageons-nous déjà des prolongements à notre initiative, dont les échos sont largement positifs.

Pierre Tardieu


ARTISTES A CIEL OUVERT, dimanche 16 mai 2010

Le long congé de l'Ascension, un temps frais, trop souvent gris et venteux, voilà deux raisons possibles pour que cette manifestation ait été bien moins fréquentée que les années précédentes et par le public et par les exposants.

Dans les deux stands couverts réservés par l'ALEP, quelques écoles maternelles et élémentaires publiques de la ville de Bergerac ont exposé des travaux produits en art visuel par leurs élèves.

Les collages sur bois, très odorants, ont attiré les visiteurs vers les autres productions : peintures d'arbres à différentes saisons, compositions graphiques, portraits " Pop Art " (photos individuelles retouchées par ordinateur) ou encore esquisses au crayon à papier réalisées devant les statues de Mimi, l'artiste qui expose dans la ville durant ce Mai des Arts. Beaucoup d'affiches réalisées à l'occasion du Carnaval des Enfants des Ecoles (26 mars) ont complété l'exposition.

Marie-Claire Girondier


EXPOSITION D'ETE A LA BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE, du 25 juin au 20 juillet 2010

Cette année, elle sera consacrée à notre amie GISELE GALL qui, depuis toujours, collabore fidèlement à nos expositions d'automne "Des maîtres peignent", et qui méritait bien d'avoir l'opportunité d'exposer en solo.
Elle présentera une vingtaine de ses oeuvres, agrémentées de poésies de son cru.

Le vernissage aura lieu le vendredi 25 juin à 18h 30. Comme chaque année, les membres de l'ALEP y sont évidemment invités.

Jacques Tardieu


ATOUT CHŒURS

Le 7 avril 2010 a eu lieu la première réunion d'organisation d'Atout Chœurs. Jean-Pierre Fonmarty, qui est à l'initiative du projet, à exposé les divers éléments concernant le déroulement de cette manifestation qui aura lieu chaque année le 1er dimanche de juin.

Atout Chœur favorisera la rencontre de plusieurs chorales dans différentes salles de Bergerac. Le public pourra ainsi déambuler d'un lieu à l'autre pour écouter les chants. Les chorales intéressées devront faire parvenir à l'ALEP un extrait (CD), représentatif de la qualité et de la diversité de leur répertoire. Un cahier des charges de la manifestation sera envoyé à chacune d'elles.

ALEP N° 29

Chers amis,

Quand vient le moment de prendre ma plume et de me mettre devant ma feuille blanche, je me pose souvent la question ; dois-je disserter sur un sujet d'actualité ou parler de ce qui m'agace ou me fait plaisir autour de la bulle ALEP ?

Aujourd'hui j'ai choisi de laisser parler mon cœur et quitte à surprendre et à faire des redondances avec les articles de ce numéro, je veux vous dire combien je me sens bien au milieu de cette équipe.N'en déplaise aux quelques rabat-joie qui verraient bien notre association décliner, désolé de les décevoir, elle est toujours bien vivante, avec ses faiblesses mais surtout avec ses forces, et j'ai choisi de profiter de cette tribune pour remercier tous les acteurs.

Bravo à Jean Pierre pour ce gros chantier que tu as mis en œuvre avec ta bande de copains et que tu as choisi d'appeler " ATOUT CHŒURS ". Vous le comprendrez bien vite ils sont " fa-ci-la " chanter.

Bravo Pierre pour ton obstination et ton acharnement à nous faire marcher sans perdre le nord, à " bâtons rompus ".

Bravo aux Jacques's brothers qui exposent, écrivent des livres et les dédicacent à tour de bras.

Bravo à Liliane, Michel, Christian et tous les autres qui savez, au-delà de discussions parfois âpres, préserver l'esprit de solidarité de laïcité et de fraternité qui nous anime tous.

Même si c'est encore prématuré j'ai envie de dire la même chose des enseignants avec qui nous sommes en train de mettre en place la version 2011, dépoussiérée et embellie, de notre belle fête des écoles publiques de Bergerac.

Je ne distribue pas ici des satisfécits mais j'essaie de vous faire partager ce que je ressens. En cette période où le monde associatif souffre, c'est rassurant encourageant et apaisant de sentir le réconfort de ses amis, jamais trop nombreux, mais toujours disponibles.

La fin de l'année approche et après l'épisode des cadeaux de noël, viendra l'époque des vœux. Je l'anticipe en souhaitant longue vie à l'ALEP et plein de succès à tous ses projets.

Bonnes fêtes, et bonne année à tous.

Le Président
Jean Louis Feyfant


Quelques chiffres sur la Fête des Écoles du 26 juin 2010

Le résultat positif de 4 224,69 € se décompose ainsi :
3 335,69 € pour la tombola et 889 € pour la " Kermesse " du 26 juin.

Suite aux entrées gratuites, pour la deuxième année consécutive, ce résultat est en baisse par rapport aux années antérieures à 2008. (les 2 €, demandés alors, ne se sont pas dépensés en restauration ou jeux de kermesse).

Ce résultat ne permet que de réserver la somme de 2,26 € par élève-spectateur lors de la saison 2010/2011, résultat insuffisant pour régler les 4 € minimum nécessaires la plupart du temps. L'ALEP utilisera une grande partie de sa " réserve fête " en assurant ces 4€ afin que nos élèves des écoles publiques de Bergerac puissent, encore cette année, assister à des spectacles

Lors de la prochaine fête de juin 2011, il serait bon que le résultat s'améliore suffisamment sinon nos écoles devraient trouver le complément dans leurs propres réserves.

Faudrait-il revenir à une entrée à 1 ou 2 euros par adulte avec une compensation sous forme de loterie ou autre ? La question est posée et sera étudiée lors des prochaines réunions.
Michel Béchadergue

Livre Libre


Dans notre bulletin précédent, nous faisions état de cette initiative de l'Alep : des livres en libre service en trois points significatifs de Bergerac ; on prend, on offre, on lit, on s'enrichit et on enrichit l'autre.

Ici, on range la vitrine comme celle d'une librairie ; là, une dame offre quelque 80 ouvrages qu'elle ne peut emmener dans son déménagement ; partout, et malgré quelques gestes malintentionnés, la culture que l'on se crée se renouvelle, circule et profite à ceux qui ne pourraient pas s'offrir autant de livres.

Nul doute que les adhérents et les amis de l'Alep auront à cœur de poursuivre l'élan impulsé depuis le printemps dernier.
Pierre Tardieu


Nos amis publient.

Déjà auteur de " la Colline aux Genièvres "(2005), Jacques Tardieu récidive cette année avec " la Maison du Fou "
(Editions du Pierregord).

" Au bord d'un ruisseau et loin d'un village, une étrange petite bicoque isolée, abandonnée depuis bien longtemps, presque une ruine. Qui est ce mystérieux acheteur venu d'ailleurs, qui ne comprend pas pourquoi les gens d'ici l'appellent la Maison du Fou ? "

" Une histoire simple et amère, sur l'amitié, l'amour et la solitude, où la tendresse se mêle à la poésie, et que traversent des personnages pittoresques et savoureux ", dans un coin du Périgord Noir que l'auteur connaît bien.

Marche nordique de loisir


Créée en mai dernier, la section UFOLEP de marche nordique a pris corps et se porte comme un charme aux couleurs d'automne, celles que nos différentes sorties nous permettent d'apprécier.
Forte d'une quarantaine de membres, et en continuelle expansion, la section s'est appliquée à diversifier ses propositions, autour de Michel Kiefer, moniteur diplômé, et avec le soutien de Linda Lewis et, pour le matériel, de la Ligue de l'Enseignement et du Conseil Général.
Séances d'initiation pour les débutants, approfondissement pour ceux qui y ont déjà goûté, randonnées de 10 à 12 km se succèdent au lac de Pombonne, à Liorac, Saint-Marcel du Périgord, Saint-Félix de Villadeix.En alternance et en complémentarité, dorénavant , le dimanche et en semaine.
Le programme du trimestre propose :

Le dimanche 14 novembre, une initiation à Pombonne à 9h30 ; une sortie de 12 km à Pressignac-Vicq, à 14h ;
Le mardi 30 novembre, une initiation à Pombonne, à 14h30 ;
Le dimanche 12 décembre, une initiation à Pombonne à 9h30 ; une sortie de 12 km à Sainte-Foy de Longas à 14h ;
Une initiation en semaine est prévue, pour une date à déterminer.

Ce programme pourra s'étoffer dès janvier et atteindre son rythme de croisière, dès lors qu'un grand nombre d'adhérents sera doté de bâtons personnels et que l'Alep aura complété son propre équipement.


Des Maîtres peignent

L' ALEP est heureuse de son partenariat avec la Caisse d'Epargne de la rue de la Résistance à Bergerac qui a offert les murs de son hall d'accueil à l'accrochage des toiles de quatorze peintres enseignants en activité ou à la retraite.
De nouveaux exposants sont arrivés, d'autres ont préféré marquer une pause momentanée. La variété des œuvres proposées a permis aux visiteurs de trouver des instants d'émotion en fonction de leur préférence.
Notre exposition " Des Maîtres peignent " est devenue un moment fort de l'action culturelle de l'ALEP et son vernissage permet aux artistes de se retrouver et aux invités de les découvrir de manière très conviviale.
Jacques Legrand


Projet " ATOUT CHŒURS "

L'ALEP fidèle à sa ligne conductrice d'éducation populaire, propose de mettre en place sur Bergerac une rencontre annuelle de chorales.
Un groupe de travail s'est constitué avec quelques membres de l'ALEP et des choristes de deux chorales locales.

Pour la première année cette manifestation se déroulera sur une journée, le dimanche 5 juin 2011.

Contact a été pris avec la mairie qui nous soutiendra dans ce projet en mettant à notre disposition l'auditorium, la salle Louis Delluc pour le repas en commun et du matériel nécessaire (chaises, praticables…)

De même le CIVRB mettra à disposition pour un concert la cour du cloître et la scène.

Dans l'état actuel du projet voici l'organigramme prévisionnel de la journée, pouvant évoluer bien sûr :
¢ arrivée des chorales à 10h
¢visite du vieux Bergerac, du cloître des Récollets, dégustation gratuite au CIVRB
¢12h00 pot d'accueil offert par la mairie dans la salle Louis Delluc et repas
¢15 h début des concerts dans trois ou quatre sites : église Saint Jacques (non confirmé),
Temple protestant (OK), cour du cloître, auditorium (rive gauche).

Principe : deux chorales se succédant par site.
fin des concerts vers 17h
tout cela entièrement gratuit pour le public qui pourra se déplacer d'un lieu à l'autre.

Suite du projet dans le prochain bulletin de l'ALEP.

Le coordinateur

FETE DES ECOLES : donner un nouveau souffle à cette manifestation


Deux réunions se sont tenues depuis la rentrée afin de faire le bilan de la Fête 2010, puis essayer de définir la formule 2011.
Le constat est unanime pour reconnaître que la formule s'essouffle à nouveau, qu'il est toujours aussi difficile de mobiliser les parents, que la durée de fonctionnement des stands est trop courte. Ajoutons à cela un problème beaucoup plus grave : les multiples malaises pendant les chorales causés par une longue exposition au soleil de juin ; c'est " limite " au point de vue sécurité, il faut impérativement trouver une autre solution.
Côté finances, la " limite " est aussi atteinte : le bénéfice dégagé par la journée elle-même s'élève à 950€ ! C'est peu pour la mobilisation de plusieurs dizaines de bénévoles, la présence d'un millier d'élèves et leur famille. Heureusement, la tombola, au printemps, avait rapporté plus de 3 300€.
Ce bénéfice total, en très forte baisse depuis deux ans, essentiellement à cause de la suppression des entrées payantes ( les sommes concernées ne se sont pas reportées, comme espéré sur la restauration, les buvettes ou les stands), rend difficile la réalisation du projet culturel. Pour la deuxième année consécutive, l'ALEP devra puiser dans ses réserves pour attribuer une somme décente par élève, mais ce sera la dernière fois… car il y aura peu de réserves !!

La nécessité de maintenir une Fête des Ecoles publiques se dégage, avec la volonté de la rendre plus attractive surtout pour les enfants, de mettre en valeur l'Ecole publique, et si possible de dégager un bénéfice suffisant pour assurer la continuité du projet culturel.
Des propositions assez précises sont apparues au cours de ces deux réunions, nouvelles, ou dans la continuité de ce qui se faisait.
La tombola aura lieu à la date habituelle.
La kermesse débutera à 16 heures, avec les stands traditionnels (un effort de renouvellement serait le bienvenu, avec peut-être la présence de deux ou trois stands dédiés aux adultes), mais aussi la possibilité, pour les écoles qui le désirent, de présenter certaines de leurs réalisations : expo, vidéo, danse, court spectacle, reflets d'activités pendant les horaires scolaires ou pendant le CEL avec, dans ce cas et si possible la présence des intervenants.
Les chorales seront retardées (vers 20 h) de façon à ce que les élèves soient à l'ombre des tribunes.
Nous allons également essayer d'obtenir la participation de plus d'associations.
La restauration, la buvette, les relais seront maintenus et si possible, d'autres épreuves sportives pourraient se dérouler
Côté recettes, plusieurs idées ont été émises, et il appartiendra au Conseil d'Administration de les étudier et de choisir les plus judicieuses : entrées payantes ( 1€ par adulte, donnant droit au tirage d'une loterie, gratuité pour les enfants, stands payants), entrées payantes à un tarif plus élevé pour les adultes, gratuites pour les enfants, avec accès gratuit aux stands, pass kermesse pour les enfants (entre 3 et 5 €) donnant accès à tous les stands pendant toute la durée de la fête…
Beaucoup de décisions à prendre, de choix à assumer, de travail en perspective pour les écoles, pour l'ALEP . Réservez dès à présent le samedi 25 juin, et rendez-vous au stade Gaston Simounet pour venir nous aider, ou tout simplement pour passer un agréable après-midi et contribuer ainsi au succès de cette manifestation.

Christian Langlais

 

 

 

 

Retour page Accueil - Retour sommaire

 

ALEP - BP 541 - 24105 BERGERAC CEDEX - Permanence: Centre Jules Ferry, salle 10 - Tél/Fax: 05 53 27 38 02